L’environnement immédiat de l’être humain est plus que jamais en danger et les conséquences de la négligence de ce dernier en matière de pollution pourraient s’avérer catastrophiques. Les déchets sont en grande partie responsables de cette situation et ne plus en produire est impératif pour la sauvegarde de l’environnement. Des conseils pour y parvenir vous sont prodigués ici.

Qu’entend-on par le concept « zéro déchet » ?

La manière de définir le concept de « zéro déchet » est à la fois simple et complexe. C’est un mouvement, une philosophie, un mode de vie qui nous amène à éviter autant que possible la production de déchets. Il repose sur un ensemble de pratiques et de conseils que nous pouvons appliquer à notre mode de vie pour réduire considérablement les déchets dans notre environnement.

Pour que ce mouvement ait un sens et atteigne l’objectif du zéro déchet, il est important de mettre en œuvre trois types de changement à divers niveaux :

  • Changement personnel : chacun d’entre nous doit prendre conscience des dépenses matérielles et énergétiques générées par chacune de nos actions, en repensant notre façon de consommer ;
  • Le changement social : nous ne devons pas seulement commencer à agir à la maison, nous devons aussi le faire sur notre lieu de travail et dans les écoles. L’éducation à l’environnement est l’une des bases les plus importantes pour que nous puissions continuer à profiter de notre planète ;
  • Changement structurel : pour que cette initiative soit couronnée de succès, il est essentiel qu’un soutien soit apporté au niveau administratif et que des facilités soient fournies pour que les citoyens, les grandes entreprises et les organismes publics puissent adopter ces mesures.

Il est important de se concentrer ici sur le changement personnel qui est assurément le plus important.

Appliquer le principe « zéro déchet » à la vie quotidienne : comment faire ?

Découvrez maintenant comment il est possible d’appliquer le principe du zéro déchet pour générer le moins de déchets possible à la maison. N’oubliez pas que le chemin à parcourir est long. Commencez donc petit à petit et ne vous laissez pas submerger, en faisant ce qui est le plus facile pour vous. Essayez une semaine sans acheter de plastique, ou trente jours. Vous pourrez alors chercher d’autres solutions pour vous rapprocher de votre objectif « zéro déchet ».

La première chose à faire, et la plus simple est de repenser la façon de faire les courses. Si, lorsque vous allez au supermarché, vous choisissez d’acheter des produits qui ne sont pas emballés dans du plastique, des fruits coupés emballés sous vide, des œufs ou du pain avec un emballage en plastique, vous aurez déjà atteint un point important. Vous pouvez aussi vous rendre dans une boutique zero dechet pour faire vos courses.

Consommer local pour réduire la production de déchets

Une autre façon de contribuer à la réduction de la consommation d’énergie dans la production des aliments est de réduire votre consommation de viande ou de manger des fruits et légumes de saison. Souvent, pour que vous puissiez manger un avocat, il doit venir d’Amérique du Sud par bateau ; ou si vous voulez du melon en janvier, il risque de venir de très loin.

Les achats locaux sont également un bon moyen de contribuer à ne pas produire de déchets. Il ne s’agit pas uniquement de l’alimentation, il existe de nombreux plastiques auxquels vous pouvez trouver une alternative : les lames de rasoir en acier inoxydable, les brosses à dents en bambou, les serviettes hygiéniques en tissu et bien d’autres. Découvrez également ici des éléments qui vous aideront à réduire la production de déchets.

Le Do It Yourself : un excellent moyen de protéger l’environnement

Vous avez probablement vu de nombreux tutoriels de bricolage sur YouTube et c’est un excellent moyen de réduire les déchets produits. Vous pouvez faire du déodorant, du dentifrice, des savons et des shampooings à la maison. Si vous avez de la place, vous pouvez même envisager de créer votre propre potager urbain avec des tomates, de la laitue, des pommes de terre, etc. Sinon, avec trois ou quatre pots, vous pouvez toujours avoir des herbes aromatiques fraîches pour faire de la nourriture.

Qu’en est-il du compostage ?

L’une des dernières mesures que vous pouvez prendre pour parvenir à un mode de vie totalement exempt de déchets est de composter vos propres déchets organiques. Cela demande du temps et de l’espace, ainsi qu’un composteur (que vous pouvez aussi fabriquer vous-même), mais tout le monde n’aura pas la possibilité de le faire. Cela reste quand même une solution intéressante. Cliquez ici pour en savoir plus.

En évitant les déchets, vous mangerez beaucoup plus sainement et vous serez plein d’énergie. Acheter des aliments non emballés, saisonniers et produits localement signifie choisir des produits beaucoup plus frais, non précuits et exempts de conservateurs et d’additifs nocifs.

Vivre sans déchets n’est pas impossible, il faut juste être prêt à changer et avoir beaucoup d’organisation. Cependant, une fois que vous vous serez adapté aux changements, comme pour tout le reste, ce sera un jeu d’enfant.

PARTAGER
Article précédentMurs et tableaux végétaux : ces choses importantes à savoir avant de s’y lancer
Je suis végétarien et très sensible à l'environnement. J'aime cultiver mes propres légumes à travers mon propre potager ! Retrouvez mes conseils en matière d'écologie, jardinage et d'environnement !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here