De manière générale, les combles non aménagés présentent une charpente capable de soutenir un plancher. Ils offrent une hauteur sous-plafond suffisamment élevée (au moins 1,80 m de hauteur) pour créer un lieu habitable directement sous la toiture. Toutefois, ils peuvent encore subir certaines modifications. En effet, l’isolation des combles aménageables s’effectue souvent au niveau des rampants et permet de réaliser des économies sur la consommation énergétique d’une maison. Cela contribue également à booster le confort du logement. Découvrez dans cet article le coût de la réalisation de l’isolation des combles aménageables et les multiples atouts qu’offre cette rénovation.

Coût de l’isolation des combles aménageables

Avant toute chose, sachez que l’isolation des combles aménageables ne s’effectue pas sans l’aménagement des combles. Ainsi, le prix de ces travaux dépend de nombreux facteurs comme la pose d’un escalier, les changements opérés au niveau de la charpente, etc. Pour revenir au coût de l’isolation proprement dit, il s’avère également important de savoir que le montant de la rénovation dépend de différents critères. Le plus souvent, les prix varient en fonction des aspects tels que :

  • Le type d’isolation : une isolation intérieure coûte moins cher qu’une isolation extérieure qui nécessite la réalisation de travaux plus importants. Cependant, peu importe le type d’isolation choisi, le prix au m2 d’une isolation de combles aménageables varie entre 20 € et 200 €. Cela prend en compte l’ensemble isolant et l’installation ;
  • La difficulté du chantier : à titre illustratif, une isolation extérieure sur un logement qui comprend de nombreux étages nécessitera l’installation d’un échafaudage et une protection délicate du chantier. Ceci influencera donc logiquement le prix de tous les travaux de l’isolation ;
  • Le choix de l’isolant : ceci demeure aussi important parce qu’il existe un écart considérable entre les prix des différents matériaux au m². Vous trouverez sur le marché des isolants en laine de verre, en laine de roche, en fibre de bois, en polyuréthane, en ouate de cellulose et bien d’autres encore.

Outre ces divers critères, le montant de la facture se définit également selon la surface à isoler, la région où se trouve le chantier et le professionnel contacté. Ainsi donc, n’hésitez pas à demander divers devis afin d’effectuer des comparaisons et de sélectionner la meilleure offre.

Isoler ses combles pour réduire sa consommation d’énergie

Dans une maison, la chaleur monte et s’échappe toujours par la toiture. Ceci s’explique par la légèreté de l’air chaud. C’est pour cette raison que les combles constituent le principal pont thermique de déperditions d’un logement. En isolant vos combles aménageables, vous allez donc réduire les pertes de chaleur jusqu’à 30 % dans votre maison. Par conséquent, vous allez diminuer dans le même temps votre facture de chauffage de près d’un tiers.

Même si vous disposez d’un système de chauffage basé sur les énergies renouvelables, l’isolation des combles vous permettra de réaliser des économies. En effet, ce système sera moins sollicité, dès la fin des travaux de rénovation. Par ailleurs, la limitation des pertes de chaleur dans votre logement vous apportera un véritable confort thermique, sans pour autant vous obliger à augmenter le chauffage en hiver. En revanche, en été, cette isolation vous permettra de conserver dans votre maison un peu de fraîcheur, surtout lorsque les températures externes deviennent élevées.

Isoler ses combles pour valoriser son logement

Un logement bien isolé reste une maison qui présente un bon DPE (Diagnostic de performance énergétique). Ainsi, l’isolation de vos combles permet de renforcer la valeur de votre habitation. Cela demeure très important de nos jours, puisque l’appréciation du DPE joue un rôle capital sur le marché de l’immobilier. Un locataire ou un potentiel acquéreur taille aujourd’hui plus d’importance à la consommation énergétique de la maison qu’il envisage. Plus un logement présente une bonne performance énergétique, plus il demeure attractif à la vente ou à la location.

D’autre part, isoler vos combles aménageables vous permet de créer une pièce de vie supplémentaire dans votre habitation. Autrement dit, ceci contribue à la valorisation de votre bien surtout en cas de revente. Avant donc de mettre votre maison en location ou de la vendre, prévoyez des travaux de rénovation avec l’isolation des combles.

Isoler ses combles pour réduire les bruits extérieurs


Les matériaux isolants employés pour l’isolation des combles présentent d’excellentes propriétés acoustiques et phoniques.
Par conséquent, ceci limite les nuisances sonores dans votre logement. Ces matériaux réduisent également la diffusion des bruits intérieurs d’une pièce à une autre. Si vous habitez donc à proximité d’un aéroport, d’un terrain de jeux pour enfant ou d’un marché, l’isolation des combles demeure une excellente solution. Elle vous protègera et vous offrira une totale tranquillité.

D’un autre côté, des combles non isolés, et donc non aménagés demeurent un repère de prédilection pour de nombreux nuisibles tels que : les rats, les souris, les loirs, les insectes oiseaux, etc. Attirés par la chaleur produite par votre maison, ces derniers sont à l’origine d’énormes désagréments. En isolant vos combles, vous empêchez donc l’accès de ces nuisibles aux anfractuosités qui leur servent d’abri et de lieu de reproduction.

Profiter des aides financières pour isoler vos combles aménageables

En plus de vous permettre de réaliser des économies d’énergie, l’isolation de vos combles vous donne aussi l’opportunité d’obtenir certaines aides financières pour la mise en œuvre de cette rénovation. En réalité, dans le cadre de la transition écologique et solidaire, l’État a mis en place des dispositifs d’accompagnements financiers. Ceci se révèle utile non seulement pour alléger les frais d’isolation des combles aux propriétaires, mais aussi pour favoriser l’amélioration de la performance thermique du parc de maisons.

En exemple, voici ci-dessous les aides financières auxquelles vous pouvez prétendre :

  • MaPrimeRénov’ : c’est une aide forfaitaire octroyée par l’ANAH (Agence nationale de l’habitat) sous forme de virement. Pour en bénéficier, vous devez vous rendre sur la plateforme dédiée et effectuer la demande en ligne ;
  • La prime énergie : cette subvention est accordée sous différentes formes (un virement, un chèque ou un bon de cadeau). Vous pouvez l’obtenir sur le site internet d’une entreprise spécialisée ;
  • Le programme Habiter Mieux Sérénité de l’ANAH : la présente aide s’adresse uniquement aux foyers les plus modestes. Elle peut prendre en charge environ 60 % du montant des travaux de l’isolation ;
  • L’écoprêt à taux zéro : ce dispositif vous permet d’emprunter jusqu’à 30 000 € remboursables sur 15 ans, sans taux d’intérêt et sans frais de dossier.

Par ailleurs, certaines de ces aides financières demeurent cumulables. Vous pouvez donc bénéficier d’un montant assez conséquent pour votre isolation de combles aménageables.

Sachez tout de même que pour obtenir ces différentes subventions de l’État, vous devez contacter un professionnel agréé RGE (Reconnu garant de l’environnement) pour la réalisation de vos travaux. Aussi, devez-vous utiliser des matériaux qui respectent le coefficient de résistance thermique (RT) pour bénéficier de ces subventions. Le RT recommandé pour l’isolation des combles aménageables avoisine 7 m² par K/W.

Quelques astuces pour bénéficier d’un meilleur rapport qualité/prix


La plupart du temps, les travaux d’isolation des combles vous reviendront cher. C’est pour cette raison que vous devez privilégier les aides et les subventions de l’État. Toutefois, vous pouvez aussi miser sur le bon rapport qualité/prix pour trouver la solution qui vous convient. Dans ce cas, vous pouvez opter par exemple pour les laines minérales. Car, les prix de ces dernières restent très abordables comparativement aux autres matériaux utilisés dans le domaine. En comparaison, le m² d’une laine de 100 mm d’épaisseur coûte environ 5 € et celui d’une laine de 300 mm d’épaisseur revient à 15 €.

Les laines minérales offrent également une très bonne performance thermique et restent appropriées pour la réalisation de diverses isolations (combles, sols, murs, toit, dalles flottantes, etc.). Vous trouverez sur le marché une multitude de variétés de ces matériaux : la laine de verre, la laine de roche, la laine de coton, la laine de chanvre, la laine de lin et la laine de mouton.

Quelques détails sur les différentes techniques d’isolation des combles

Différentes techniques sont utilisées pour isoler les combles aménageables d’un logement. Et même si vous devez confier les travaux à un professionnel agréé, connaitre ces méthodes vous permettra de mieux apprécier les résultats. Ces techniques se présentent comme suit :

  • L’isolation intérieure sous rampante : c’est la technique d’isolation des combles aménageables par l’intérieur. Simple et rapide, cette méthode consiste à poser un matériau isolant entre le toit et le faux-plafond intérieur ;
  • L’isolation bi-couches ou en double couche : cette technique très performante permet d’isoler par double couche d’isolant. La première est insérée entre les chevrons tandis que la deuxième se pose entre les pannes. L’ensemble peut être recouvert de plaques de plâtre pour un rendu final impeccable et efficace ;
  • L’isolation extérieure : encore appelée sarking, cette façon de réaliser l’isolation des combles permet de conserver au maximum l’espace aménageable à l’intérieur. Dans ce cas, le matériau isolant est installé entre le toit et la surtoiture extérieure. C’est une technique particulièrement bénéfique surtout si vous effectuez votre isolation en même temps que la rénovation de votre toiture.

La technique à choisir dépendra de la structure de votre charpente et de l’usage que vous envisagez effectuer du comble à aménager. Aussi, devrez-vous sélectionner le matériau isolant en tenant compte du type de toiture de votre logement, de la surface à isoler, de l’espace disponible entre le toit et le faux-plafond, de votre budget et de votre région.

N’oubliez surtout pas que la performance d’un matériau isolant dépend de sa résistance thermique, de son épaisseur et de sa conductivité. Pour éviter toute erreur, contactez donc un artisan RGE pour la réalisation de vos travaux d’isolation de combles. Celui-ci dispose d’une bonne expérience dans le domaine et saura vous conseiller sur les différents choix à effectuer.