Les problématiques environnementales impliquent d’instaurer un sincère changement comportemental pour la préservation de la planète pour les générations futures. Et parmi les principaux domaines sélectionnés pour réduire l’impact environnemental, celui résidentiel se place en tête. Il s’agira désormais d’opter pour les maisons durables qui sont réputées pour être plus saines, plus économes et plus confortables. Mais pour rendre votre maison plus verte, vous devez utiliser quelques matériaux pour sa construction. Découvrez ceux-ci dans la suite de cet article.

Le bois

Le bois est le matériau de construction par excellence en matière de maison écologique. Utilisé depuis la nuit des temps, il profite d’un énorme regain d’intérêt depuis quelques années. Les experts affirment que les habitations en bois ont enregistré une forte croissance chaque année depuis une décennie. Ceci est notamment dû à ses nombreuses propriétés. En effet, ce matériau a une importante capacité d’isolation et un faible impact sur l’environnement lors de sa production. De même, il affiche une grande longévité et résiste parfaitement à l’usure du temps. Par ailleurs, ce matériau est simple d’utilisation et facile à entretenir. Généralement, le bois sert à construire l’ossature d’une habitation durable ou les panneaux OSB. À noter que vous devez vous assurer que le bois utilisé est issu d’un abattage responsable. Ceci signifie que la structure responsable de la construction s’est chargée de planter de nouveaux arbres pour remplacer ceux qui ont été désherbés.

Pour en apprendre plus sur les avantages du bois pour l’environnement, consultez ce site : https://maisons-durables.com.

Le liège

Dans l’habitation durable, l’isolation tient une place des plus importantes. En effet, elle permet d’optimiser la qualité de vie des habitants et aide aussi à réduire les dépenses énergétiques. Et pour une bonne isolation, de plus en plus d’experts optent pour le liège. Ce dernier est un produit naturel très apprécié du public. Ce matériau provient de l’écorce des chênes-lièges. Il est hautement durable, car il peut être extrait sans que l’arbre soit abattu. Le liège possède d’excellentes propriétés d’isolation thermique et acoustique. Il présente une très faible conductivité et n’accumule pas l’électricité statique. De même, il est très résistant au feu et à l’humidité. De ce fait, il se présente comme un matériau très efficace pour isoler les maisons. Toutefois, il est important de préciser que le liège est plutôt cher. Mais, les économies d’énergies sur le long terme vous aideront à rentabiliser cet investissement.

L’argile

L’argile est un matériau utilisé depuis plusieurs millénaires dans le monde, et surtout en Afrique, pour la construction des habitations. Son succès est dû à sa grande résistance :

  • à l’humidité ;
  • aux champignons ;
  • aux moisissures ;
  • à l’activité nocive des insectes et des rongeurs.

De plus, ce matériau est connu pour ses excellentes propriétés d’isolation thermique et acoustique. Aussi, l’argile est un matériau durable, car il est recyclable. Dans le logement vert, il est adopté pour différents usages, notamment pour la construction des murs, des façades, mais aussi des carreaux. Pour l’utiliser, les spécialistes le chauffent à une température inférieure à 950 ºC, puis lui appliquent différents traitements naturels. Ceci a pour objectif d’optimiser ses propriétés à savoir une faible radioactivité, une bonne hygroscopicité, ainsi qu’une excellente résistance thermique.