Il est difficile de dire exactement de quoi sont composés les serviettes et les tampons hygiéniques jetables. Si l’on s’en tient à l’étude effectuée sur 60 millions de consommateurs des serviettes et tampons hygiéniques provenant de certaines marques, on peut sans risque de se tromper affirmer que les composants de ces produits ont un effet nuisible tant sur la santé des femmes que sur l’environnement. À ce jour, dans le monde entier, nombreuses sont ces femmes qui continuent de faire usage de ces produits pendant leurs périodes menstruelles. Pourtant, il existe des solutions alternatives efficaces qui, au-delà de leur accessibilité, présentent d’énormes avantages pour l’environnement.

Il s’agit des culottes menstruelles se présentant sous forme de slip avec plusieurs couches de tissu. Au-delà du confort qu’elles procurent, leur usage contribue à réduire les déchets.  

Pourquoi bannir l’utilisation des serviettes et tampons hygiéniques jetables ?

Plusieurs raisons motivent la volonté de bannir l’utilisation des protections hygiéniques jetables. En effet, ces solutions développées par certaines marques présentent d’énormes problèmes sur la santé et sur l’environnement. On sait que les périodes de menstrues constituent des moments où la femme observe des écoulements sanguins. Et pour cela, elle se doit de se protéger et éviter ainsi les fuites. Néanmoins, en utilisant les protections hygiéniques jetables, cela peut occasionner des dommages sur sa santé. Entre autres :

  • Les odeurs désagréables : contrairement à ce qu’on pourrait penser, elles ne sont pas du fait de l’écoulement sanguin, mais plutôt de la macération du sang sur les composants chimiques contenus dans les serviettes jetables ;
  • Les démangeaisons et les irritations : elles sont liées aux parfums utilisés par certaines marques pour pallier les mauvaises odeurs ;
  • La production de la dioxine au contact de la viscose : cela est dû au blanchiment au chlore des serviettes et tampons ;
  • Les pesticides : la majorité des serviettes et tampons hygiéniques jetables sont fabriqués à partir du coton conventionnel cultivé avec un fort dosage de pesticides tels que le glyphosate, une substance cancérogène ;
  • Le gaspillage d’eau ;
  • Le plastique : le plastique est l’un des nombreux composants des serviettes hygiéniques jetables et des tampons. Cet élément a un impact négatif sur la santé et sur l’environnement. De plus, les protections hygiéniques sont emballées dans des pochettes en plastique individuelles ;
  • Les déchets : une femme a en moyenne 12 fois ses menstrues en une année, et ceci pendant au moins 40 ans de sa vie. Avec une moyenne de 3 protections hygiéniques par jour sur 4 jours par mois, cela représente un chiffre impressionnant pour chaque femme. Alors que les serviettes et tampons jetables ne sont ni biodégradables ni écologiques, ils contribuent dangereusement à la pollution de l’environnement.

Mais, pour pallier ce problème environnemental, il existe des alternatives qui permettent aux femmes de passer cette période naturellement, sans porter atteinte à leur santé ni à l’environnement. Il y a plusieurs solutions alternatives au nombre desquelles les culottes menstruelles.

Une culotte menstruelle comme la culotte Sisters Republic se présente comme un produit lavable et réutilisable pendant de nombreuses années. Ce qui contribue d’ailleurs à réduire la production de déchets sur la planète.

Les culottes menstruelles, des solutions parfaitement écologiques

Les culottes menstruelles sont conçues avec des matières qui ne comportent pas de produits toxiques. Elles sont certifiées et conformes aux normes en la matière, ce qui leur garantit une qualité sans pareille. Elles sont adaptées à tous les types de peau, car elles ne contiennent pas de produits chimiques. Vous ne risquez aucun problème de démangeaisons ou d’irritations de la peau. Elles sont plus avantageuses que les protections hygiéniques jetables. Les culottes menstruelles sont en effet des solutions fiables, plus confortables et plus écologiques pour l’environnement.

L’aspect écologique des culottes constitue leur plus grand atout. Elles sont réutilisables et peuvent durer 5 à 7 ans. Les culottes menstruelles seront votre allié dans votre démarche de consommation responsable. Grâce à leur usage, vous réduisez votre impact sur la pollution. Par conséquent, vous contribuez chaque mois à la protection de l’environnement en optant pour les culottes menstruelles.

Les culottes menstruelles sont pratiques

L’un des premiers avantages des culottes menstruelles est leur point pratique. Vous n’aurez pas à vous soucier du positionnement de la culotte menstruelle contrairement aux serviettes hygiéniques par exemple. Outre cela, les culottes menstruelles sont rapides à porter sans manipulations spécifiques, et vous restez totalement libre de vos mouvements.

Pour les femmes qui portent un stérilet, elles ne doivent pas s’en faire, car la culotte menstruelle n’a pas besoin d’insertion dans la partie intime ou le col de l’utérus. Si vous avez envie de vous libérer aux toilettes, vous pourrez facilement la descendre puisqu’elle se laisse descendre comme toute autre culotte classique.

Les culottes menstruelles sont également fiables. En effet, elles peuvent durer jusqu’à 12 heures. De même, il existe différents types de culottes menstruelles en fonction de leurs capacités. Certaines sont conçues pour des flux légers et moyens et d’autres sont pratiques pour les règles plus abondantes. L’avantage est que vous pouvez les utiliser la nuit pour garder vos draps propres sans tache de sang.

Les culottes menstruelles : une nouvelle génération de protection intime

Conçues sous forme de sous-vêtement ordinaire, les culottes menstruelles ont la capacité d’absorber les flux sans tacher vos vêtements. Elles sont dotées d’une couche absorbante qui absorbe le liquide et évacue l’humidité, et d’une couche imperméable qui va empêcher les fuites. Les culottes menstruelles présentent de multiples avantages contrairement aux protections hygiéniques qui sont par contre nuisibles à l’environnement en raison des déchets qu’elles produisent.

Il vous suffirait de posséder en moyenne 4 de ces sous-vêtements lavables et réutilisables pour couvrir un cycle. Ils permettent ainsi aux femmes de se passer de protections hygiéniques supplémentaires.

Les culottes menstruelles sont faciles à entretenir

Il est possible de laver vos culottes menstruelles à la machine sans produits particuliers. Vous n’aurez qu’à les rincer à l’eau froide après usage jusqu’à ce l’eau soit claire, puis à les passer à la machine à 30 °. Ensuite, vous les laissez sécher à l’air libre. Si vous n’avez pas le temps, vous pouvez attendre votre prochaine lessive pour laver vos culottes menstruelles avec le reste de votre linge. Vous n’avez pas de souci à vous faire quant au mélange avec les autres vêtements.

Par ailleurs, à l’opposé de la coupe menstruelle, vous n’avez pas besoin de stériliser vos culottes menstruelles à chaque utilisation.

En conclusion, les culottes menstruelles sont de parfaites alternatives pour les femmes dans leurs périodes de menstrues. Faciles à porter, confortables et très discrètes, elles vous permettent de faire des économies chaque mois sur vos protections hygiéniques. En plus de leur aspect économique, elles sont des solutions écologiques pour la planète contrairement aux protections hygiéniques contenant des particules en glyphosate.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here