Le jardin est un espace vert qui propose une multitude de plantes et de légumes. Apprécié pour ses qualités esthétiques et nutritionnelles, le jardin séduit bon nombre de propriétaires du logement. Aujourd’hui, toute construction de logement implique un projet paysagiste. Ce projet de grande envergure peut être coûteux pour ceux et celles qui souhaitent posséder un jardin sans toutefois débourser des sommes astronomiques nous proposons dans les lignes ci-après une stratégie simple pour avoir son premier jardin en appartement ou dans un logement.

Faire son premier jardin en appartement : le choix de l’emplacement

Vous vous sentez l’âme de jardinier et vous ne savez pas comment procéder. Rassurez-vous il est très facile d’avoir un mini jardin dans son appartement. Pour bien entamer ce projet, il faut avant tout déterminer l’emplacement de votre jardin. Un jardin florissant doit son succès à son emplacement. Pour faire cultiver vos légumes au sein d’un petit potager d’intérieur revêt une importance capitale. Cependant, on considère le salon et la cuisine comme les pièces qui favorisent la création d’un potager d’intérieur. Toutefois, il faudra s’assurer que ces espaces sont assez ventilés pour faciliter la réussite de votre potager d’intérieur. En réalité, la qualité d’un jardin est fonction de l’exposition au soleil. Si votre intérieur par exemple est trop sombre, nous vous conseillons, d’installer votre jardin sur votre balcon.

Dans tous les cas pour avoir un jardin d’appartement il est important que la pièce choisie soit assez ventilée. Il faudrait également choisir un espace lumineux ou le plus proche possible d’une fenêtre. En réalité, la luminosité est très bonne pour la croissance de vos légumes et plantes. Il faudra aussi éviter de choisir des pièces orientées vers le nord ou si vous n’avez pas d’autres options de recourir à l’usage de lampes spéciales. En fait, il faudra choisir des points d’eau pas trop éloignés de votre jardin afin de faciliter le processus d’arrosage.

Choisir des contenants pour son jardin d’appartement

Le choix d’un contenant est également fonction de l’emplacement choisi. Vous aurez certainement besoin de pots de différents diamètres et de profondeur, de bacs et des jardinières. Gardez à l’esprit qu’un bon drainage de l’eau est important lorsqu’on souhaite cultiver des plantes potagères d’intérieur. Il existe tout type de contenants pour jardiner.

Choisissez donc des pots en terre des bacs en fonction de la taille et du type de culture. Veillez également à ce que vos contenants contiennent des trous afin de faciliter le drainage de l’eau.

Sélectionner les bonnes plantes pour un jardin d’intérieur

Lorsqu’on possède un jardin d’intérieur, certaines plantes sont plus faciles à cultiver que d’autres. Les herbes aromatiques par exemple sont très faciles à cultiver. Vous pouvez donc planter et entretenir du thym, du basilic, de la coriandre, de la ciboulette ou encore du cerfeuil.

Vous apprécierez de cultiver également quelques légumes comme de la tomate, du radis ou de la laitue. Vous pouvez également cultiver des poivrons, mais ceux-ci devront être nourris en engrais. Dans un bac de 40 centimètres, il est aussi possible de cultiver quelques carottes. Indépendamment du type de culture choisi, n’oubliez pas d’arroser régulièrement vos cultures et de les nourrir. Vous devrez d’ailleurs trouver les secrets pour avoir un meilleur compost.

Réaliser un mini potager dans son logement

Pour ceux et celles qui disposent d’un logement, avoir un potager n’est pas compliqué. Comme toujours, il faudra penser à l’emplacement.

Si le jardinage en pot n’exige que du terreau, un mini potager extérieur doit être réalisé là où la terre est bonne.

L’emplacement de votre mini potager doit être au soleil, mais il est important de choisir un espace facile à cultiver. Évitez de vous installer à côté d’une haie ou de choisir un endroit où la terre est trop humide. Ceci facilite la prolifération des maladies. Pour un jardinier débutant, nous conseillons une parcelle de 10 m² au minimum. Vous pouvez ajouter sur votre emplacement 20 à 30 % de terreau pour rajeunir la terre.

Organiser une culture dans son mini potager

Une fois l’emplacement de votre potager retenu et aménagé, vous pouvez passer à la réalisation de votre culture. Nous vous conseillons de choisir des plantes faciles à cultiver. Ces dernières peuvent pousser sans trop de tracasseries et se développer toutes seules. Il serait trop ambitieux pour un jardinier débutant de commencer par la culture d’un rosier. Une clématite, du chèvrefeuille sont dans ce cas plus appropriés.

Mettre une plante en terre est assez facile. Il vous suffira de creuser un trou et y ajouter du terreau spécial pour plantes. Il vous suffira de creuser un trou au sommet de ce terreau puis d’y introduire votre plante.

La plantation de nouveaux végétaux se fait surtout du printemps à l’automne. En été, évitez les semaines trop chaudes, la terre est sèche et empêche le développement de la plante.

Il est aussi important de rappeler qu’il faut arroser régulièrement ses plantes. Il n’y a jamais trop d’eau en jardinage. Arrosez donc vos plantes.

Quand on possède des plantes, il faut aussi penser à les nourrir. Pour cela, l’utilisation de l’engrais est recommandée. Les engrais à libérer lents sont les meilleurs. À l’automne ou le printemps, faites le choix d’engrais de nature minéral ou organique. Nous vous suggérons de tailler régulièrement vos plantes pour stimuler leur croissance et accroître leur volume.

Quelques végétaux utiles pour son potager

Ceux qui désirent réaliser un potager d’extérieur seront ravis de savoir qu’ils peuvent cultiver les plantes suivantes :

  • Les tomates cerises : elles peuvent être plantées dès le début du mois de mai ;
  • Les fraises : elles peuvent être plantées mi-mars ou dès le mois de septembre ;
  • Les courgettes et les radis ;
  • Des aromates comme le persil, la coriandre ou l’estragon.

Ce sont des plantes faciles à cultiver quand on est un jardinier débutant.

Voici donc en quelques lignes ce que vous pouvez réaliser en commençant pour la première fois votre jardin.

Notez tout de même que lorsqu’on commence le jardinage, il faut être patient. Privilégiez aussi les semis de plantes en godets. Espace suffisamment vos plantes pour qu’elles se développent vite et tassez bien la terre. Binez aussi régulièrement la terre afin de dégager les mauvaises herbes et la rendre perméable à l’eau.

Si vous comptez cultiver des légumes, pensez à fertiliser le sol, car les légumes consomment beaucoup d’éléments nutritifs. N’hésitez donc pas à utiliser du compost naturel.

Aussi, plantez des fleurs et aromates. Les œillets d’Inde, la ciboulette ou encore le romarin repoussent les envahisseurs et les maladies. Soyez aussi un partisan de la rotation des cultures. En effet, la culture de plantes au même endroit fragilise le sol et attire les maladies. Alternez donc tous les deux ans.

Munissez-vous enfin de binette, d’arrosoir et de râteau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here