Une tronçonneuse est une aide précieuse dans le jardin et également dans divers travaux à la maison. Il s’agit notamment de la coupe de bûches pour un poêle à bois aux projets de bricolage. Il existe de nombreux types de tronçonneuses sur le marché, avec des caractéristiques et des prix différents. Si vous recherchez la tronçonneuse la plus adaptée à vos besoins, il est important de prendre en compte certains facteurs clés. Apprenez-en plus ici.

Se renseigner sur les principaux types de tronçonneuses

Les tronçonneuses sont idéales pour les tâches légères occasionnelles d’élagage, la coupe de bois de chauffage de petit diamètre. Elles sont également utiles pour la coupe de petits arbres et la réalisation de tâches de bricolage. Les tronçonneuses compactes sont faciles à utiliser. Pour en savoir plus sur les tronçonneuses, rendez vous sur le site https://www.avis-tronconneuse.com/. Les tronçonneuses de moyenne puissance conviennent aux tâches intensives et fréquentes d’élagage, de coupe de fûts de diamètre petit à moyen, d’ébranchage d’arbres dans le jardin et à la campagne.

Si vous êtes un jardinier amateur passionné, une tronçonneuse de puissance moyenne conviendra parfaitement à vos besoins. Les tronçonneuses professionnelles sont extrêmement puissantes. Elles sont conçues pour gérer des travaux intensifs et une utilisation prolongée, y compris l’abattage et la coupe de grands arbres. Ce sont des outils d’usage quotidien, indispensables pour les bûcherons, les jardiniers, les professionnels de l’entretien des espaces verts, etc.

Tenir compte des caractéristiques techniques de la tronçonneuse

En parlant des paramètres techniques de base, on a la puissance nominale, c’est-à-dire la valeur exprimée en kW ou HP, et la longueur du guide-chaîne. La puissance doit être proportionnelle à la taille des branches ou fûts à couper et à la dureté du bois. Si vous utilisez une tronçonneuse insuffisamment puissante par rapport au travail à effectuer, elle risque d’être fréquemment surchargée, d’où une courte durée de vie. 

À l’inverse, si vous achetez une tronçonneuse beaucoup plus puissante que nécessaire, vous ferez un gros investissement sur un outil peu utilisé. Cet outil pourrait être avantageusement remplacé par une tronçonneuse plus légère et plus facile à gérer.

Considérer la longueur du guide-chaîne

Il y a la longueur du guide-chaîne, c’est-à-dire le composant qui guide la chaîne et détermine la longueur des coupes pouvant être effectuées par la machine. Elle doit être proportionnelle au travail à effectuer et à la puissance de la tronçonneuse.

Une tronçonneuse avec un guide-chaîne court est plus facile à manipuler et plus légère. Les modèles à guide-chaîne plus long avec lesquels couper des fûts de grand diamètre sont plus puissants et plus lourds.

Prendre en compte le frein de la chaîne

Un composant clé de la tronçonneuse est le frein de chaîne. Bien entendu, il s’agit du dispositif de sécurité qui vous protège en cas de rebond, c’est-à-dire une secousse soudaine vers le haut et vers l’arrière de l’outil pendant la coupe.

Dans ce cas, le frein de chaîne est appliqué automatiquement pour arrêter instantanément le mouvement de la chaîne. Le frein de chaîne peut également être actionné manuellement en le poussant vers le guide-chaîne. Cela est possible en utilisant la même action requise avant de démarrer le moteur. Le frein de chaîne fait également office de protège-main.