Lorsqu’on est souvent enfermé chez soi, la maison se pollue rapidement. Or, un environnement pollué provoque souvent des problèmes de respiration ainsi que des maladies cardiovasculaires. Pour éviter d’en arriver là, il est important d’adopter de bons gestes au quotidien afin d’assurer un intérieur sain et hygiénique. Découvrez ci-dessous des conseils utiles pour assainir l’air au sein de votre logement.

Purifier régulièrement l’air de son logement

Pour un intérieur sain, il est indispensable de renouveler chaque jour l’air que l’on respire. En effet, lorsqu’un logement reste souvent fermé, des tas de polluants s’accumulent à l’intérieur. En renouvelant l’air ambiant au quotidien, vous débarrassez votre maison de la poussière, des particules fines et autres composants pouvant nuire à votre santé. Pour plus d’efficacité, vous pouvez vous procurer un produit de purification de l’air afin d’optimiser l’assainissement de votre logement.

De façon particulière, un intérieur sain est d’une importance capitale pour les patients asthmatiques, ceux qui souffrent d’une forme d’allergie ou d’autres problèmes respiratoires. Dans les normes, vos fenêtres doivent rester grandement ouvertes pendant au moins 10 minutes tous les jours, le matin et le soir. C’est une façon d’améliorer la qualité de l’air que vous respirez à l’intérieur.

Libérer le dessous des portes pour un intérieur aéré

Pour renouveler l’air au sein d’un logement, il est important que l’air sain et frais circule dans toutes les pièces. En général, l’air quitte le dehors, pénètre les pièces principales (salon et chambres) et circule vers les pièces humides (salle de bain, WC et cuisine). À ce niveau, un système d’extraction permet d’évacuer l’humidité ainsi que les différents polluants. Afin de faciliter ce processus, il est conseillé de libérer le dessous des portes. Il s’agit en d’autres termes de prévoir un fin interstice d’environ un centimètre entre le sol et le bas des portes pour favoriser le renouvellement de l’air intérieur et limiter la pollution.

Éviter au maximum les fumées de tous genres

Pour répondre à certains besoins, il est parfois nécessaire d’employer des sources de fumée. Des plus utilisées, nous pouvons citer :

  • L’encens ;
  • Les bougies parfumées ;
  • Les fumées de cigarette ;
  • Les parfums d’intérieur ;
  • Les diffuseurs d’odeur ;
  • Etc.

Or, ces sources de fumées contribuent largement à la pollution intérieure. Pour profiter d’un environnement sain, vous devez faire l’effort d’abandonner l’usage de ces substances polluantes.

Se doter des bons produits d’entretien

Actuellement sur le marché, on rencontre une multitude de produits d’entretien et de nettoyage qui promettent des miracles en matière d’hygiène et de propreté dans les logements. Malheureusement, ils ne sont pas tous efficaces. Il ne s’agit donc pas d’utiliser n’importe quel produit pour nettoyer votre maison.

Avant d’effectuer un choix, vous devez prendre le temps d’analyser la composition du produit d’entretien que vous allez acheter. Il ne devrait pas contenir des composés toxiques et chimiques. Sinon, vous compromettez la qualité de l’air intérieur et vous vous exposez à de grands dangers.

Contrairement à ce que pensent certaines personnes, il est préférable de choisir un produit multi-usage qui est sain au lieu d’investir dans une panoplie de produits ménagers dont les interactions peuvent nuire à la santé de l’homme. Au moment d’acheter vos produits nettoyants, évitez les produits nocifs. Privilégiez au contraire les produits fabriqués à partir d’ingrédients naturels tels que le citron, le vinaigre blanc, etc.