La croissance d’une entreprise ne dépend pas que des bénéfices qu’elle réalise financièrement. En tant qu’entité, vous devez vous inscrire dans une démarche d’harmonisation de vos actions avec les objectifs de développement durable. Pour activer le développement de votre entreprise dans ce sens, vous pouvez mener certaines actions qui apportent quelques changements notables dans votre fonctionnement. Découvrez dans cet article certaines notions essentielles sur la question.

1.Réduire l’empreinte carbone


Les activités de votre entreprise peuvent polluer l’environnement à travers les émissions de gaz à effet de serre. Vous devez rester vigilant pour ne pas dépasser la quantité raisonnable. Si votre empreinte carbone est élevée, votre entreprise ne peut pas s’inscrire dans un processus de développement durable puisque la protection de l’environnement figure dans les ODD. Vous pouvez consulter cette page globalclimateinitiatives.com pour réaliser un bilan carbone afin de réduire les sources d’émissions de carbone au sein de votre entreprise. Ensuite, vous pouvez activer votre développement durable en mettant en marche un plan de transition énergétique au sein de votre société. C’est l’un des moyens efficaces pour tout changer et éviter la pollution ainsi que les dépenses lourdes.

2.Diminuer la consommation d’énergie


Une entreprise qui consomme trop d’énergie ne favorise pas son propre développement ni celui de la planète. Pour atteindre une empreinte bas carbone, vous devez avant tout contrôler votre consommation énergétique au sein de la société. Cela passe par la suppression de certains appareils et installations énergivores. En plus, vous devez automatiser certains systèmes électriques de sorte que les appareils se coupent d’eux-mêmes pendant les horaires d’inutilisation. C’est le cas des ampoules qui ne s’allument qu’en détection de présence humaine. La réduction d’énergie consiste également à choisir des solutions électriques vertes telles que l’énergie solaire, l’éolienne, le gaz naturel, la biomasse, etc.

3.Utiliser des fournitures de bureau écologiques


Une entreprise doit utiliser les consommables et certaines fournitures indispensables pour le fonctionnement quotidien. En plus de rechercher la productivité, vous devez viser l’écoresponsabilité. Veuillez privilégier l’utilisation des fournitures et consommables fabriqués avec des matières bio ou écologiques dont l’impact carbone s’avère très bas. Entre autres, vous pouvez utiliser :

  • Des papiers recyclés ;
  • Des stylos écologiques ;
  • Des ampoules basse consommation ;
  • Des ordinateurs et appareils reconditionnés ou labélisés ;
  • Des cartouches d’encre rechargeables et non jetables, etc.

Vous devez optimiser l’utilisation de ces fournitures et éviter les gaspillages. C’est une utilisation responsable, modérée et maitrisée qui permet à l’entreprise de faire des économies.

4.Choisir un plan de mobilité verte

Les transports jouent un grand rôle dans la pollution environnementale. Au sein de votre entreprise, vous pouvez changer la donne et améliorer les habitudes. Ainsi, vous pouvez prévoir des stations vélos qui permettent aux employés de garer facilement leur vélo. Cela les encourage à venir à vélo au travail. Vous pouvez mettre en place une politique favorable au covoiturage. Cela permet d’économiser le carburant et de tisser de nouvelles relations. En plus, le recours aux transports communs favorise la réduction d’empreinte carbone. Votre entreprise peut sensibiliser sur ces moyens de mobilité afin de transformer les pratiques en la matière.