La véranda bioclimatique se conçoit désormais avec les décoratrices d’intérieur pour être une pièce à part entière de la maisonnée. Écologique, économique, fabriquée avec des matières de choix et enfin personnalisables suivant ses besoins, la véranda bioclimatique ne compte plus ses nombreux avantages.

Qu’est-ce que c’est qu’une véranda bioclimatique ?

Une véranda est dite bioclimatique du moment où elle est conçue sur des principes écologiques et économiques. Elle a pour principales fonctions en outre de celles d’une véranda classique de réguler la température de même que la circulation d’air en son sein de la manière la plus naturelle possible. En effet, on n’y retrouve aucun complément de chauffage.

La véranda bioclimatique ou l’extension de la maison

Ces vérandas sur-mesure vont bien au-delà d’un élément qu’on rajoute à la maison. Que le propriétaire ait décidé de la construire au moment de l’édifice de la maison ou qu’elle ait fait office de rénovation ou d’agrandissement de la maison, la véranda bioclimatique est une partie intégrante de cette dernière.

On pourrait la considérer comme une pièce habitable intégrée à la maison.

Pour ce faire, le propriétaire peut choisir de l’aménager selon son goût et ses besoins avec l’aide des décoratrices d’intérieur. Ainsi, la véranda bioclimatique saurait tout à fait être aménagée en tant que séjour, bibliothèque, salle de jeux, salon ou autre. Elle saurait être idéale pour le petit-déjeuner d’une matinée ensoleillée aussi bien que pour le dîner une nuit de pleine lune. Le propriétaire peut tout à fait en faire une cuisine bien équipée reliée à un séjour à l’intérieur de la maison.

La véranda bioclimatique pourrait être également considérée comme le cœur énergétique de la demeure. De par ses possibilités de régulation de la température naturelle, elle saurait réchauffer les membres de la maison en hiver et les rafraîchir pendant l’été.

Avec le concept de la véranda bioclimatique, la maison est perçue désormais autrement. Loin d’être un poste de grande consommation énergétique, elle est désormais un BBC (Bâtiments à Basse Consommation), parfaitement autonome où il fait toutefois bon à vivre.

Ainsi, la véranda bioclimatique n’est rien d’autre qu’une extension de la maison disposant de hautes performances énergétiques, aménageable comme une véritable pièce, offrant confort, chaleur et praticité aux habitants de la maison.

Quels sont les enjeux de la véranda bioclimatique ?

Une construction bioclimatique est une bâtisse qui s’intègre de la bonne façon à son environnement et qui se sert des conditions climatiques alentours pour assurer sa consommation en énergie.

La véranda bioclimatique est une véranda qui est conçue allant dans le sens de la politique bioclimatique. Bien au-delà d’une véranda simple et bien au-delà d’une banale pièce à vivre, elle a également pour rôle de faire la régulation de la température de toute la maisonnée. Aussi, elle est conçue pour absorber la lumière solaire et la transformer en énergie thermique.

Quels sont les matériaux de fabrication de la véranda bioclimatique ?

Les matériaux de fabrication sont des paramètres très importants à prendre au sérieux lors de la fabrication de la véranda bioclimatique. Il faut priser les matériaux haut de gamme (pas forcément luxueux).

À cet effet, il est recommandé de privilégier la pierre, la brique et le carrelage. Quant à la conception des surfaces vitrées, il faut miser sur le double vitrage ou même le triple vitrage dans le but d’optimiser le degré d’isolation. Aussi, il est préférable d’opter pour du vitrage à contrôle solaire. Pour la structure, l’aluminium est le matériau le plus recommandé.

Quelles sont les caractéristiques d’une bonne véranda bioclimatique ?

Une bonne véranda bioclimatique doit être autant lumineuse que possible. C’est donc pour cela qu’elle est composée de plusieurs surfaces vitrées. Il est recommandé d’en faire la jointure avec des structures en aluminium de grande qualité. En effet, les structures faites avec cette matière disposent de systèmes de rupture de pont thermique. Ce qui en fait des équipements de choix lors de la conception de vérandas bioclimatiques sur mesure. Les vérandalistes de la conception de vérandas bioclimatiques savent accorder les dimensions de la structure de la véranda bioclimatique afin qu’elles s’accordent parfaitement avec les dimensions de la maison. Aussi, les différentes surfaces vitrées qui la composent devront également être disposées de sorte à renforcer l’esthétisme de la maison et à favoriser la politique énergétique.

La véranda bioclimatique doit être conçue orientée vers le sud afin de capter les rayons solaires. Les stores sont prévus pour se protéger lorsque les rayons solaires deviennent excessifs pendant l’été. Elle doit être également dotée d’un système de stockage de chaleur et d’un système de ventilation efficace.

Il faut noter qu’une bonne véranda bioclimatique jouit tout autant d’une excellente isolation acoustique que thermique.

Généralement, la véranda bioclimatique ouverte sur l’extérieur est construite contre un mur solide. Elle devra être faite avec des matériaux qui conservent la chaleur. Ainsi, la chaleur emmagasinée par la véranda durant la journée est transmise au mur qui la restitue à la maison le soir venu ou la nuit tombée. Il s’agit de son fonctionnement pendant la période hivernale. Pendant la période estivale par contre, un système de ventilation spécialement prévu à cet effet pourra s’occuper du rafraîchissement de la maisonnée.

Le mur auquel la véranda est accolée peut être creusé et aménagé afin de laisser la lumière de la véranda infiltrer la maison.

Il faut tout de même préciser que les caractéristiques idéales de chaque véranda bioclimatique sont uniques. Dans un cas précis, il est recommandé de prendre contact avec un vérandaliste pour en savoir plus.

Les facteurs à prendre en compte lors de la réalisation d’une véranda bioclimatique

Comme on peut le constater, il y a de nombreux calculs en amont de l’installation d’une bonne véranda bioclimatique. C’est pour cette raison qu’il s’agit strictement d’une affaire de vérandalistes. Au nombre des facteurs à prendre en considération avant l’implantation d’une véranda bioclimatique, on a la localisation de la maison. En fonction de l’emplacement de la maison, le vérandaliste pourra déterminer les types de matériaux de fabrication adéquats.

Pour des zones qui ne sont pas particulièrement très ensoleillées, la surface vitrée doit être la plus grande que possible. Elle pourra ainsi être illuminée autant que possible pendant la journée.

Par contre, pour des zones un peu plus ensoleillées, on pourra placer un système d’aération ou antisolaire pour éviter que la véranda bioclimatique soit surchauffée en période estivale.

La question de la localisation de la maison est également importante pour déterminer l’orientation à donner à la véranda bioclimatique. Cela prend en considération la course du soleil dans le ciel, la présence ou non de végétation et d’ombrages aux alentours.

Une véranda bioclimatique à toiture plate, inclinée ou vitrée sera choisie selon le besoin d’optimiser la luminosité ou non.

Pourquoi opter pour une véranda bioclimatique ?

Il existe de nombreux avantages pour lesquels il est recommandé d’opter pour une véranda bioclimatique.

  • Faire des économies d’énergie : la réalisation d’une véranda bioclimatique est précédée de nombreux calculs quant à la régulation du vent, du chauffage et de l’éclairage. Tout cela concorde au point de réduire les dépenses énergétiques de la maisonnée. Ainsi. Avec de bonnes dispositions, le propriétaire peut espérer réduire sa consommation énergétique jusqu’à 50 %.

Pour en arriver là, il va cependant falloir optimiser le mode de chauffage, choisir une orientation convenable à l’extension de la maison et opter pour des équipements à faible consommation énergétique.

Par exemple, opter pour un simple vitrage serait plus onéreux que si le propriétaire optait pour un triple vitrage. En effet, le simple vitrage facilitera une déperdition de chaleur plus importante, c’est-à-dire qu’il nécessitera une plus grande consommation énergétique.

  • Préserver l’environnement: la réduction des dépenses énergétiques et le processus de gestion énergétique rendu naturel soulagent l’environnement de tous les déchets émis par les systèmes à grande consommation énergétique.
  • Réguler la température: les vérandas classiques ont la réputation d’être un petit enfer pendant la période estivale et un véritable congélateur pendant la période hivernale. Avec la véranda bioclimatique, toutes ces déconvenues sont révolues. Désormais les occupants jouissent d’une température supportable et agréable aussi bien en hiver qu’en été, à tout moment de l’année.
  • Personnaliser la pièce et le confort: « comme on fait son lit, on se couche », dit-on. Avec l’aide des décoratrices d’intérieur, la véranda bioclimatique peut rapidement se transformer en une pièce au confort optimal en toute saison.

Quel budget pour s’offrir une véranda bioclimatique ?

Avec autant d’avantages et d’atouts, on s’attendrait sans doute à ce que la véranda bioclimatique soit un édifice onéreux. Mais tel n’est pas le cas. En effet, la véranda bioclimatique n’est pas systématiquement plus chère que la véranda classique.

Aussi, quand on prend en considération le fait que son utilisation réduit considérablement le budget alloué à la consommation énergétique, on se rend alors compte que le budget alloué à l’édification de la véranda bioclimatique est carrément insignifiant.

Toutefois, pour avoir une idée nette du coût nécessaire pour réaliser une bonne véranda bioclimatique, le vérandaliste devra prendre en compte de nombreux aspects que sont : les dimensions de la structure, le design, les équipements connexes tels que l’éclairage et le système de ventilation, ou de chauffage les matériaux utilisés, la tarification du vérandaliste, etc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here