Rejoignez la tribu sur facebook



   
 
Accueil > Le Forum > Causette > causons > L'histoire des choses
---

(138 discussions)

Idée ou question sur un autre thème ? Ou bien juste envie de papoter ? Le coin des idées libres et des discussions à gogo !

Thème de cette discussion :

7 réponses

L'histoire des choses

le 08/12/2009 par luptidej Végétaliseur en herbe


Annie Leonard est une ancienne employée de Greenpeace, elle retrace avec des schémas simples et des dessins le cycle de vie de nos biens de consommation et met en lumière l’absurdité de cette société de consommation, où seulement 1% de ce qui a été produit est encore en usage six mois après[/b], produisant plus de frustration que de satisfaction...Cette vidéo est un fameux outil pédagogique : à travers une série d’exemples, Annie  détaille chaque étape du cycle des biens - extraction, production, distribution, élimination - et souligne les implications non seulement écologiques, mais surtout sociales de notre mode de vie[/b].Les étapes essentielles de ce processus se jouent loin de notre vue, souvent dans les pays du Sud, et nous ne payons pas le prix réel de ce coûtent les produits de notre quotidien en termes de pollution, de destruction de l’environnement et des ressources ou de santé publique. Ce sont les plus défavorisées qui le payent. Ce texte est un extrait trouvé sur le site "Les humains associés", sur lequel vous pourrez visionner la vidéo : www.humains-associes.org/blog/2009/09/19/the-story-of-stuff-en-francais/Et vous, qu'en pensez-vous? Etes-vous prêts à changer vos habitudes afin que ces implications diminuent ???
Je cherche encore
 

Publié le 09/12/2009

De toute évidence les petits salaires & les petits revenus consomment très peu (le minimum) & des produits 1er prix, ils ont tendance à pratiquer la récupération active (pratique écologiste par exellence), sans doute adopte-t-il de fait les gestes citoyens (tri des déchets, économie d'eau) basiques. On peut donc dire avec peu de chance de se tromper qu'ils polluent peu et qu'ils ont un bilan carbonne extremement réduit. Cela ne merite-t-il pas une reflexion?  Ne montrent-ils pas le Bon Exemple? Les personnes de la classe aisée ne devraient-ils pas s'inspirer de leur pratique?
"Voir ce que les autres ne voient pas!" "La Vérité se trouve dans le contact intime avec la Nature!"
 

Publié le 09/12/2009

Je ne généraliserais pas et pense que c'est d'abord une question de connaissance, puis de prise de conscience, puis de passage à l'acte responsable.Car qui dit que si certaines personnes avaient plus de moyens elles ne pollueraient pas plus ?Pour moi l'information reste primordiale, ce n'est pas toujours la mauvaise volonté ou la paresse qui font que les gens manquent de civisme, c'est aussi par manque de connaissance. Exemple tout simple : dans les sacs "PMC" en Belgique : si on écrase les cannettes, les bouteilles, les cartons de lait, on garde le sac 5x plus longtemps avant d'en prendre un nouveau : ce sont des gestes simples, pourtant, si on passe dans la rue et qu'on regarde dans les sacs, 1 sur 20 est "compacté"................Ne désarmons pas Yves, c'est important d'informer, bon courage de ton côté! 
Attention à la Terre
 

Publié le 10/12/2009

L'ordre des choses
(Extrait de lettres envoyées)
Lorsque je recherche sur la mappemonde ma terre natale, j'ai peine à la
voir tant elle est minuscule. Une poignée de petits cailloux jetés dans
l'océan au large du Sénégal; quelques petits cailloux insignifiant aux
yeux des puissances de ce monde. Lorsque je regarde mon petit pays, je
me dis qu'il est normal que personne n'y prête attention, même lorsque
la sécheresse sévit et que la famine emporte les vies. Lorsque je
regarde sur le globe le partage des richesses, je me dis que c'est dans
l'ordre des choses, puisque ces petites îles possèdent toutes les
richesses du cœur.
Notre Mère qui est la Terre...
 

Publié le 10/12/2009

Ce n'est pas une question de
pouvoir d'achat.


C'est un problème de mise à
disposition pour le consommateur. Vous êtes entrés inconsciemment dans un système de
consommation destructeur, dont le seul objectif inavouable est le profit.


C'est la même chose chez
nous, avec les sociétés comme Coca Cola et toutes ces sociétés qui exportent du
petit sac plastique, que l'on retrouve accroché comme des drapeaux aux branches
des acacias, ou dans le ventre des poissons.


Le consommateur ne rejette
que ce que les « intéressés » encouragent à acheter.


Je ne vois que deux solutions
à ce problème : Soit c’est une prise de conscience générale des
consommateurs, soit une prise de décision de l’ensemble des dirigeants.


Mais là, je rêve... 
Notre Mère qui est la Terre...
 

Publié le 10/12/2009

Non tu ne rêves pas avelina: la preuve : pour les sacs en plastiques : plus aucun n'est distribués aux caisses des grandes surfaces depuis deux ans, (en Belgique) ou alors, ils sont payants. C'est ok si on n'avait pas prévu de passer faire quelques courses et qu'on se retrouve tout d'un coup les bras chargés, mais, au quotidien, maintenant, presque tout le monde part avec son "cabas" comme "dans le temps, c'est ça aussi la décroissance intelligente.Je crois autant en la prise de pouvoir des dirigeants qu'en celle des consommateurs, mais ça va être lononononononononong, très très très long, mais ça bouge dans le bon sens je trouve, restons positifs, c'est meilleur pour la santé !Merci pour ton avis, tu n'as pas eu trop froid à Bruxelles ? 
Attention à la Terre
 

Publié le 22/01/2010

je fais l'entretien de terrasses plantées, et je taille les végétaux! mes déchets vert, je les recupére dans des sacs biodégradables en cellulose de maïs, qui sont trés résistant, et ou cet avantage de se dégrader aprés 3 semaines au contact de l'extérieur, et d'être "consomable" par les bactéries.... ça marche, j'en avais oublié un avec du terreau dedans, le terreau s'est trouvé dehors!pourquoi n'est-il pas de mise de proposer comme contenant des sacs en cellulose de maïs qui au pire feront un petit peu de substrat pour nourrir une plante, n'étouffera pas les tortues et permettra d'utiliser les cannes de Maïs ou toute autre plantes de façon utile?il tolère un peu d'humidité, le papier, moins! le coût est mis en avant, mais notre survie ne passe t-elle pas par des prises de position, comme favoriser telle ou tel façon de produire?
promouvoir les sources d'energies propres....changer d'energie locomotrice
 

Publié le 22/01/2010

je vote pour les sacs biodégradables et les étudiants dont je m'occupe (Dévelopement Durable) ont fait le tour des adresses fournies par la CCI de Dunkerque pour les inciter à utiliser ces sacs là.
mimilasouris
 

alerter les modérateurs

s'abonner à cette discussion


Répondre à cette discussion

Identifiez-vous pour répondre à cette discussion

je suis Végétaliseur



> Mot de passe oublié ?

je ne suis pas encore Végétaliseur

Venez partager vos passions nature avec la tribu ! L'inscription au site est gratuite et se fait en quelques clics. N'hésitez plus...

Rejoignez-nous !

Contenus similaires

connectez-vous

Mot de passe oublié ?

devenez végétaliseur

Partagez sur les thèmes de l'écologie, l'environnement, la nature.

Retrouvez-nous sur

Rechercher
dans tout le site

ils viennent de rejoindre la tribu

> déjà 46 480 inscrits !