Rejoignez la tribu sur facebook



   
 
Accueil > Le Forum > Causette > causons > 1 millard de US$ pour s'approprier la majorité du stock de cacao de la planète: Lisez cet article & réagissez.
---

(138 discussions)

Idée ou question sur un autre thème ? Ou bien juste envie de papoter ? Le coin des idées libres et des discussions à gogo !

Thème de cette discussion :

1 réponse

1 millard de US$ pour s'approprier la majorité du stock de cacao de la planète: Lisez cet article & réagissez.

le 21/07/2010 par clairefontaine Grand Végétaliseur


*
Article du monde:
Lien:
http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/07/21/le-financier-chocolate-finger-tente-d-assecher-le-marche-mondial-du-cacao_1390560_3234.html
(Faire un copier/coller dans votre barre d'adresse.)
*
Culotté Anthony Ward ! Le cofondateur d'Armajaro, une société londonienne de services financiers spécialisée dans les investissements en matières premières, a misé 1 milliard de dollars (776 millions d'euros) pour acquérir non pas des contrats à terme sur le cacao comme d'habitude, mais 240 100 tonnes de vraies fèves qui permettraient de fabriquer 5 milliards de vraies tablettes de chocolat. Soit 6,3 % de la production annuelle mondiale et la plus grosse transaction physique sur ce marché depuis 1996.
*
L'opération menée à terme vendredi 16 juillet par M. Ward est un énorme corner, comme disent les spécialistes, c'est-à-dire une manipulation du marché et une raréfaction de l'offre (il ne resterait plus que quelques milliers de tonnes stockées dans le monde) destinées à faire monter les prix.
*
Le pari est jouable. Côté offre, les deux premières cacaoyères du monde, l'ivoirienne et la ghanéenne, sont sur le déclin. Côté demande, la Chine et l'Inde se sont mises au chocolat avec voracité. Résultat : voilà quatre ans que le marché est déficitaire et rien ne laisse espérer une inversion de tendance, même si Jan Vingerhoets, le directeur de l'Organisation internationale du cacao (ICCO), a déclaré, le 16 juillet à Abidjan, qu'il escomptait une récolte 2010-2011 en augmentation de 6 %, à 3,8 millions de tonnes. Les stocks sont au plus bas.
*
Le joueur est crédible. M. Ward est un professionnel du cacao depuis vingt ans. Trader chez le négociant américain Phibro, il parvint à y contrôler 40 % du marché. Ancien président de l'Association européenne du cacao, il s'était signalé en achetant 204 380 tonnes de fèves en août 2002 qu'il revendit deux mois plus tard au prix fort, empochant un bénéfice de 40 millions de livres (47,4 millions d'euros). Il y gagna le surnom de "Chocolate Finger".
*
Beaucoup de rumeurs circulent sur ce coup de poker. Les plus insistantes affirment que M. Ward a passé des accords secrets avec des chocolatiers, tels le suisse Barry Callebaut, qui veulent se prémunir contre la poursuite de l'escalade des cours du cacao, au plus haut depuis trente ans.
*
Si ces accords se confirmaient, il faudrait chercher des "traîtres" parmi les seize confiseurs qui ont écrit, en juin, aux autorités du marché londonien Liffe pour se plaindre des manipulations de cours qu'ils soupçonnaient sur la fève...
*
"Ce qui me frappe dans cette opération, c'est sa taille exceptionnelle, commente Hervé Lievore, stratégiste chez Axa Investment Managers. M. Ward doit être sûr de son coup et avoir persuadé ses financiers grâce à des informations auxquelles nous n'avons pas accès. Le marché tendu est en sa faveur, mais le temps joue contre lui, car si le stockage des fèves n'est pas très onéreux, les frais financiers de 1 milliard de dollars, si !"
*
Il faut impérativement à ce spéculateur de choc que les cours de la fève continuent à monter, afin de vendre au mieux en septembre. Objectif : 3 000 livres la tonne ?
*
Si les prix baissaient sous leur prix d'achat (2 500-2 700 livres ?), il serait en fâcheuse posture. Comme les frères Hunt, ces Américains qui avaient tenté un corner sur l'argent au point de détenir la moitié des stocks mondiaux de ce métal précieux. Ils furent mis en faillite en 1980 et condamnés pour manipulation des cours en 1988.
*
Tout le monde va scruter les cours de la fève. Les prix pour livraison en septembre ont baissé de 4,1 % lundi 19 juillet, au profit des contrats pour livraison en décembre, et mardi de 1,1 %, à 2 319 livres, en raison de pluies diluviennes en Côte d'Ivoire. La course contre la montre a commencé.
*
Alain Faujas
Article paru dans l'édition du 22.07.10
Abonnez-vous au Monde à 17€/mois
 

alerter les modérateurs

s'abonner à cette discussion


Répondre à cette discussion

Identifiez-vous pour répondre à cette discussion

je suis Végétaliseur



> Mot de passe oublié ?

je ne suis pas encore Végétaliseur

Venez partager vos passions nature avec la tribu ! L'inscription au site est gratuite et se fait en quelques clics. N'hésitez plus...

Rejoignez-nous !

Contenus similaires

Dans l'herbier

POUR NEPENTHESClichés nature

Posté hier par jeannie Grand Végétaliseur

je t'avais promis des gendarmes pour t'éviter le trop de chocolat, les voilà qui arrivent...

pour NepenthesClichés nature

Posté il y a 3 jours par mimilasouris Grand Végétaliseur

voilà l'arrivée de l'empêcheur d'éclipse !lol! !

Pour MimilasourisClichés nature

Posté il y a 4 jours par clairette37 Grand Végétaliseur

et ses confitures

pour Clairette 3Clichés nature

Posté il y a 5 jours par mimilasouris Grand Végétaliseur

le mâle du 2° nid a carrément des petits duvets dessus car il est plus âgé

pour Clairette 2Clichés nature

Posté il y a 5 jours par mimilasouris Grand Végétaliseur

et pour la femelle beaucoup plus petite

connectez-vous

Mot de passe oublié ?

devenez végétaliseur

Partagez sur les thèmes de l'écologie, l'environnement, la nature.

Retrouvez-nous sur

Rechercher
dans tout le site

ils viennent de rejoindre la tribu

> déjà 46 395 inscrits !