Cultiver un potager ou faire du jardinage reste une activité plaisante qui vous permet de protéger votre environnement et avoir une meilleure santé. Cependant, ce lieu agréable pour les jeunes plants est aussi très apprécié par certains animaux. Il peut donc être détruit ou saccagé. Vient alors la question de savoir comment protéger son potager. Cette interrogation est vaste à cerner, car il existe plusieurs catégories d’animaux qui s’attaquent au potager. Certains se nourrissent des plants mis en terre pendant que d’autres les détruisent à coup de patte. De nombreuses techniques existent pour protéger votre potager contre les attaques d’animaux. Découvrez dans cet article l’essentiel sur les différentes techniques de protection d’un potager.  

Installer une clôture ou une palissade

L’installation d’une clôture ou d’une palissade est une bonne vieille technique de protéger son potager contre les animaux. Elle forme une barrière entre le potager et les animaux. L’efficacité de cette technique n’est plus à démontrer. Elle est tout de même coûteuse et son installation nécessite des efforts. Certains critères doivent être pris en compte dans l’installation de la clôture :

  • La superficie du jardin ou du potager à protéger ;
  • Les matériaux et le style de clôture choisi pour protéger le potager.

La clôture électrique demeure aussi un moyen de persuader les animaux comme les chiens et les chats de s’approcher de votre potager. En effet, la clôture électrique envoie une décharge lorsque l’animal tente de la toucher. Elle constitue une solution radicale pour éloigner le chien ou le chat de vos légumes et jeunes plants préférés. Enterrée dans la terre, la clôture anti-fugue empêche le chien de se rendre sur le potager. Ce type de clôture anti-fugue délimite la zone à ne pas franchir à un chien un peu trop inconstant.

Couvrir les plantes

Au moyen d’une housse de protection en toile, vous pouvez protéger votre potager contre l’invasion des animaux. Il y a de nombreuses techniques pour couvrir les plantes :

  • Un grillage métallique ou plastique qui assure une protection optimale contre la majorité des animaux ;
  • Une toile horticole ou une toile de paille que vous pouvez trouver dans une jardinerie ou en concevoir vous-même ;
  • Les filets pour assurer la couverture des jeunes plants contre les oiseaux et les chevreuils.

Toutefois, il faut faire attention à la taille des plantes lorsqu’elles poussent et atteignent une certaine hauteur.

Opter pour des platebandes surélevées

Cette méthode efficace permet de protéger les jeunes plants contre l’invasion des mauvaises herbes. Les végétaux sont plantés dans une structure en hauteur. L’installation de cette structure surélevée est très simple. Elle peut être construite en bois, en pierres, en parpaing, etc. Sa hauteur peut aller au-delà de 60 cm pour empêcher les animaux comme les lapins. Lorsque vous montez une couche de grillage pour protéger contre l’accès des animaux souterrains et ajouter l’installation de clôture pour renforcer la protection contre la majorité des animaux.

Employer des sprays répulsifs

Les sprays répulsifs sont des produits qui diffusent des odeurs pour dissuader les animaux de s’introduire dans votre potager. En effet, les animaux sont attirés en majorité par les odeurs de légumes et autres plantes présentes dans le potager. Ainsi, les odeurs dégagées par les sprays répulsifs font croire à l’animal qu’il s’agit d’un environnement dangereux. Il existe différentes catégories de sprays répulsifs. Les sprays qui sentent l’urine de prédateur sont efficaces pour faire fuir les animaux susceptibles d’être les proies de ce prédateur. L’odeur nuisible que dégage votre potager est un moyen pour assurer sa protection. On les retrouve dans la plupart des jardineries. De plus, il existe des recettes pour composer naturellement le spray répulsif. Cependant, son application doit être régulière, car l’odeur du spray peut être rapidement éliminée par l’humidité ou la pluie.

Cultiver les plantes répulsives

Lorsque vous arrivez à identifier les animaux susceptibles de ravager votre potager, vous pouvez mettre en terre des plantes qui les repoussent. Cette astuce permet de mettre vos légumes ou votre potager à l’abri des animaux ravageurs. Il existe différentes plantes qui les repoussent :

  • L’aubépine ou d’autres arbrisseaux épineux peuvent former une haie, un rempart autour de votre potager et le protéger contre les grands animaux comme le chien ou le chat ;
  • L’azalée, le buis, etc. représentent des plantes qui créent de nombreux ennuis aux lapins ;
  • L’hysope, la molène, la cœur-de-Marie, etc. peuvent faire éloigner les chevreuils.

Lorsque vous établissez une clôture composée de ces différentes plantes, cela constitue un véritable moyen de mettre votre potager à l’abri des animaux envahisseurs.

Utiliser un moyen sonore pour leur faire peur

La peur reste un autre moyen de dissuader les animaux de se rendre sur votre potager. En effet, dans votre potager, les animaux trouvent un havre de paix pour se mettre à l’aise. Installer un dispositif sonore qui leur donnera la peur reste une idée de protéger votre potager. Ce dispositif émettra des sons de prédateurs et autres sons capables de faire fuir les animaux dévastateurs. Ces dispositifs peuvent se présenter sous la forme de :

  • Les épouvantails de nouvelle génération équipés de détecteurs de mouvement et capables d’asperger les animaux d’eau qui se retrouvent dans le périmètre immédiat du potager ;
  • Des équipements fluorescents qui peuvent faire peur aux oiseaux ;
  • Des dispositifs électroniques capables d’effrayer les animaux qui se rapprochent trop près du périmètre du potager.

Éviter de mettre en terre dans votre potager les plants aimés par les animaux

Il existe des espèces de légumes qui font la joie de certains animaux. Il est préférable de ne pas planter ces variétés dans votre potager afin de le protéger contre leur invasion. Une fois, vous identifiez l’animal qui se donne à cette activité de destruction, vous pouvez planter les légumes qu’il aime dans un environnement un peu éloigné de votre potager et le préserver ainsi contre une invasion. Vous pouvez planter par exemple les plantes préférées des animaux nuisibles dans un espace qui leur sera très accessible. Ces animaux seront occupés à grignoter leur nourriture préférée pendant que votre potager sera à l’abri. Lorsque les légumes que vous cultivez sont les mêmes que ceux dont raffolent ces animaux envahisseurs, vous pouvez employer les autres techniques de protection de votre potager tout en cultivant vos plants préférés.

 

Bien aménager le potager

Lorsque les animaux destructeurs se rendent dans votre potager, ils aiment s’y sentir à leur aise. Il est donc important de bien aménager votre potager afin de ne pas offrir aux animaux nuisibles une certaine sécurité. Moins ils seront en sécurité, moins ils s’intéresseront à s’introduire dans votre potager. Pour atteindre cet objectif, il est nécessaire de prendre certaines dispositions :

  • Débarrasser le périmètre du potager des mauvaises herbes afin qu’ils n’arrivent plus à trouver refuge dans une végétation trop dense ;
  • Enlever les arbustes et autres buissons capables de servir de repère aux animaux envahisseurs.

La protection du potager est primordiale pour garantir un développement harmonieux de vos légumes. De plus, cultiver des légumes dans un potager est un véritable moment de plaisir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here