Rejoignez la tribu sur facebook



   
 
Accueil > Les Eco-Blogs
---

Blog : Gestes durables

920 article s - 272 rédacteur s

Bonjour à tous,

 

Un bilan rapide de cette expérience de lombricomposteur.

 

J'ai récolté 23 litres d'engrais liquide soit 230 litres une dilué par 10.

j'ai récolté aussi 15 kilos de compost pour jardin ou jardinière.

 

Mais surtout j'ai évité de mettre 83 kilos de déchets dans mes poubelles;

 

Bilan trés positif car nous ne sommes que deux dans mon foyer.

 

On imagine à l'echelle d'une ville ou d'un pays ce que cela représente

 

bonne nuit à tous

titi5592

 

 



Tags : Lombricopostage déchets résultats compost


Votez :

Ajouter un commentaire :

Identifiez-vous pour pouvoir laisser un commentaire :

je suis Végétaliseur



> Mot de passe oublié ?

je ne suis pas encore Végétaliseur

Venez partager vos passions nature avec la tribu ! L'inscription au site est gratuite et se fait en quelques clics. N'hésitez plus...

Rejoignez-nous !

Commentaires laissés par les membres :

1 . le 09/02/2012, par jakoquelicotVégétaliseur en herbe

Les vers à cette époque avec les températures ne bossent plus . Si dans ta cave ,il ne géle pas c'est tout bon. Sinon envelloppe ton lombricomposteur avec du carton pour empécher l'air gelif d'atteindre les parois de ton systéme et fermer le robinet récolteur de jus.

2 . le 09/02/2012, par titi5592Graine de Végétaliseur

Merci jakoquelicot, pour préciser les vers ne sont pas dans les jardiniéres ou pots de fleurs, ils sont dans un lombricomposteur qui se trouve sur mon balcon en été et à la cave en hiver. dailleurs en ce moment avec le froid vif de ces jours , ils se regroupent en boule et ne mangent presque plus , je vais donc suspendre le nourissage pour le moment et attendre des jours plus chaud. meric encore pour tes félicitatiosn titi5592

3 . le 09/02/2012, par jakoquelicotVégétaliseur en herbe

Eh oui !!!! bravo beaux résultats,83 kilos de déchets valorisé et donc écarter de l'incinérartion pour une famille de 2 personnes!!! Les vers dans les pots de fleurs et les jardiniéres ... mais pour les nourrir tu déposes des dechets ou un paillage

4 . le 24/01/2012, par clairefontaineGrand Végétaliseur

C'est vous qui m'aviez donné quelques lombrics. Et bien je ne les vois pas, mais en plein Hiver mes jardinières sans que je m'en occupe trop, présente une Végétation exubérante et épanouie. J'ai même des fleurs. Sûr et certain que vos Lombrics y sont pour quelque chose.

5 . le 24/01/2012, par clairefontaineGrand Végétaliseur

Super bien ce court article! Très encourageant! Et franchement ça donnev envie de s"y mettre. Je ne sais pas qsi c'est possible en ville si l'on a des balcons? A suivre... En tout cas: Félicitations et Encouragements!

Contenus similaires

Dans l'herbier
Dans le reste du site

fabriquer un lombricomposteur gratuitement

Posté le 01/09/2009 par vanniere Graine de Végétaliseur

bonjour, j'ai fabriqué très simplement un lombricomposteur l'an dernier, à partir d'éléments récupérés. il faut : - des seaux de même diamètre, avec leur couvercle. Par exemple de 5 L. on peut en récupérersur les marchés aupres de ceux qui vendent de la creme, par exemple, mais aussi certains commecant qui vendent des sandwitchs: ce sont les seau de moutarde. - des fonds de cagette plastique (les bleues qui font un grillage plastique sont pas mal) - un cutter après, c'est tout simple. il suffit de découper un grand cercle dans le fond et dans le couvercle, en laissant au moins un à 2 cm tout autour, et un cercle unpeu plus grand à mettre dans le seau. pour le seau qui va recevoir le jus, il suffit de percer  de nombreuses fois le couvercle pour qu'il s'écoule, sans que les vers puissent passer. ne pas oublier de faire quelques petits trou sur les cotés des seau pour que les vers puissent respirer et aérer le compost en cours et puis on empile, et on rempli. Ainsi, cela ne prend pas trop de place, chez moi, ils sont dans un coin sur le balcon voilà, bon bricolage

Lombricomposteur fait maison

Posté le 21/05/2009 par daulphin64 Graine de Végétaliseur

Salut! Je ne viens pas souvent sur le site. J'en profite donc pour partager mon expérience du lombricomposteur fait maison. Après avoir épluché les sites dédiés à ce thème et suivi les conseils de Jacoquelicot, je me suis donc lancé dans la conception de mon lombricomposteur fait maison. Objectif: budget = 0 €!!! 1° étape: récupérer 4 bacs en frigolite chez un poissonnier. Attention, il faut que les bacs soit compatibles entre eux et récupérer également un couvercle. 2° étape: percer des trous dans le couvercle de 3 à 5 mm pour ventiler le bac du haut. Percer des trous de 8 mm dans le fond des bacs pour que l'eau s'évacue et que les vers puissent circuler d'un bac à l'autre. 3° étape: Partir à la chasse aux lombrics! J'ai demandé aux amis et aux voisins qui possèdent un compost de m'en mettre quelques uns de côté. J'ai également entrepris lors d'une balade le long de berges de la Nive (à Bayonne) de creuser (sur 15 cm maxi) les sols susceptibles d'héberger les vers tant convoités. La chasse fut intéressante. J'en ai profité pour convertir au lombricompostage des passants intrigués ... Malgré tous ces efforts, la quantité de vers récoltés n'est pas énorme par rapport à la consommation de mon foyer (nous sommes deux). Il faudrait soit disant 500 grammes mini pour deux personnes. J'en ai récolté 200 grammes... Il vas donc falloir être patient. Ces vers de surfaces sont très recherchés par les animaux sauvages (oiseaux, sangliers, etc...); Ils se reproduisent donc très bien. Pendant toutes ces étapes, j'ai pris le soins de garder mes déchets organiques (marre de café, coquille d'oeuf et boîtes, épluchures de pommes de terre, carottes, courgettes, coupe de cheveux, etc...). Je compte désormais sur mes petits potes pour qu'il se reproduisent rapidement. Je leur ai ainsi confectionné une litière de choix. Silence, chaleur (T = 20 à 25 °C), obscurité, etc... sont les facteurs favorisant la reproduction. Deux mois se sont écoulés et je dois dire que le résultat est plutôt positif. Le premier bac et déjà presque complètement transformé en terreau. Il reste encore quelques bouts de carton et coquille d'oeuf. J'ai rempli le second bac de déchets plus frais. Mais je constate que les vers préfèrent rester à l'étage inférieur. Je pense que les déchets ne sont pas dans un états de décomposition suffisamment avancé pour que les vers s'y intéressent. Je viens de transférer quelques "explorateurs" dans ce second bac pour voir comment ils se comportent. J'ai cependant une question pour les spécialistes: Mon bac inférieur qui est censé récolter l'eau (engrais liquide à diluer 10 fois) sert pour l'instant uniquement de cimetière à vers égarés. En effets, certains explorateurs tombent dans ce bac et meurent de dessèchement. L'eau s'évapore avant même de pouvoir en récupérer quelques gouttes. Il n' y a pourtant plus de chauffage dans mon appartement. Cela ralenti ainsi la reproduction des vers et m'empêche de récupérer de l'engrais liquide. Avez vous une solution à me proposer? Pour les sceptiques, sachez que je vis en appartemment et que mon lombricomposteur ne dégage quasiment pas d'odeur. Pourtant, il y a pour l'instant trop de déchets par rapport à la quantité de vers dans les bacs... Je vous encourage donc à confectionner votre lombricoposteur (ou à l'acheter). Les avantages ne sont pas négligeables: - Réduction considérable de la taille de mes poubelles - Un fois que l'on a trié le verre, les boîtes plastiques et alu, le papier et le carton, on prend réellement conscience de la quantité d'emballage plastique qu'il reste dans nos poubelles. - Mon comportement d'achat de produits alimentaires s'est ainsi réorienté dans la mesure du possible (budget) vers des emballages bio dégradables (par mes vers)... Comme quoi, même avec un salaire inférieur à 1200 € par mois, on peut aussi mieux consommer!!! Daulphin64

connectez-vous

Mot de passe oublié ?

devenez végétaliseur

Partagez sur les thèmes de l'écologie, l'environnement, la nature.

Retrouvez-nous sur

Rechercher
dans tout le site

Articles du même auteur

> Tous les articles de
titi5592

Autres articles de ce blog

> Tous les articles de
Gestes durables