Rejoignez la tribu sur facebook



   
 
Accueil > Les Eco-Blogs
---

Blog : Cuisine bio et végétale

516 article s - 148 rédacteur s

ImageUne des meilleures décisions à prendre pour son alimentation est sans doute de devenir végétarien, ou du moins d'augmenter la proportion de fruits, légumes, légumineuse et autres produits non animal. Ce choix a d'ailleurs fait l'étude de nombreuses recherches et publications.

 

Vous voici donc décidé, enthousiaste et peut-être, malheureusement, mal outillé pour atteindre votre objectif. Voici quelques conseils simples pour vous donner un coup de pouce dans votre nouvelle expérience. D'abord, il est important d'être réaliste et de bien se connaître avant de se fixer un objectif. Déterminer vos limites, vos quantités et surtout les occasions où vous vous permettrez de déroger (restaurant, occasions uniques, invitation à un souper, etc.) Il est préférable d'utiliser une approche qui conviendra à vos goûts personnels que de suivre des objectifs irréalistes.

 

En deuxième lieu, faites une recherche des ressources pour devenir végétarien et appliquer votre régime. Bien que les grandes épiceries fournissent plusieurs des aliments souvent utilisés par les végétariens, il est conseillé de dénicher des épiceries spécialisées. Vous gagnerez en choix, en conseils et trouverez probablement des aliments uniques à ce type d'épicerie. Le prix peut aussi être plus intéressant dans ces épiceries.

 

Vous devrez aussi changer vos recettes. Sans nécessairement jeter vos livres actuels, il est conseillé de se procurer des livres de recettes dédiés au végétarisme. Les recettes y sont souvent plus complètes et conçurent afin de respecter ce type d'alimentation. Vous pourrez trouver aussi les dernières idées et méthode de cuisine. Quelques sites web offrent aussi des recettes faciles pour vous aider.

 

Ne soyez pas gêné ou timide et affirmez-vous en tant que végétarien. Vos convives ou vos hôtes seront heureux de vous servir et la plupart du temps aura plus de questions que de commentaires négatifs. Si vous avez décidé de respecter votre ligne d'alimentation en toutes occasions, vous devrez en aviser les cuisiniers et dans ces situations ne pas hésiter à vous affirmer.

 

Le végétarisme ne doit pas être une contrainte pour soi et pour les autres, mais plutôt un choix et une conduite respectueuse de l'environnement, de sa propre santé. Partager votre passion en invitant les gens, en proposant vos recettes et peut-être convaincrez-vous quelqu'un du bon sens de votre choix!



Tags : recettes végétarien


Votez :

Ajouter un commentaire :

Identifiez-vous pour pouvoir laisser un commentaire :

je suis Végétaliseur



> Mot de passe oublié ?

je ne suis pas encore Végétaliseur

Venez partager vos passions nature avec la tribu ! L'inscription au site est gratuite et se fait en quelques clics. N'hésitez plus...

Rejoignez-nous !

Commentaires laissés par les membres :

1 . le 04/08/2011, par clairefontaineGrand Végétaliseur

La meilleure manière de nous aider à devenir d'avantage Vétarien, Végétariènne, Végétalien, Végétalienne, c'est de poster régulièrement sur ce site des recettes goutteuses Végétariènnes et Végétaliènne! Je crois que c'est la manière la plus positive de faire du prosélythisme pour ces sujets! Par avance un grand Merci!

2 . le 16/06/2011, par clairefontaineGrand Végétaliseur

Les Bouddhistes au Viet Nam ont leurs jours Végétariens. Ca dépend de l'état de la Lune. Les Végétarien Vietnamien sont bien astucieux. On vous sert du lard qui a toute l'apparence et le gout du lard, on vous sert du poisson qui a toute l'apparence et le gout du poisson, on vous sert du poulet qui a toute l'apparence et le gout du poulet: En fait les gastronomes de ce pays ont réellement réussi a reconstituer uniquement avec des ingredients végétaux du lard, du poisson, du poulet. C'est comme on dit: la surprise du chef!

3 . le 15/06/2011, par jambonneauGraine de Végétaliseur

Ayant pris cette décision il y a un peu moins de deux mois, et m'y tenant assez facilement, je ne peux qu'approuver !

Contenus similaires

Dans l'herbier
Dans le reste du site

Pourquoi aimer Sherlock Holmes aide à devenir un Bon Naturaliste? Mes Critiques de l'Excellent Film.

Posté le 29/01/2012 par clairefontaine Grand Végétaliseur

Mention très bien et Multiple Bravos pour  le film "Sherlock Holmes - Jeu d'Ombres" qui vient de sortir. Excellente reconstitution historique. Hymne à la Camaraderie. Beaucoup d'Humour! Et de l'Humour très fin. (Pour ceux qui savent savourer la qualité de l'humour anglais.)  Casting parfait, Scénario excellent, Dialogue de Qualité. Doublage parfait. L'intrigue est inteligente et bien montée. "Ca se tient!"  "Ca se termine bien". (Ce qui ne sera pas une surprise pour ceux qui ont lu les livres.) Scènes d'action spectaculaires parfaitement chorégraphiées. Aucune Scène Gore  C'est très rare, mais le film dure 2 heures et pourtant , j'aurai temps aimé qu'il dure plus de temps. J'étais très frustré de le voir se finir aussi vite. Je précise que je suis un fan et un puriste de Scherlock Holmes et que j'ai lu au moins 5 fois chacune de ses nouvelles.  POURQUOI AIMER SHERLOCK HOLMES AIDE A DEVENIR UN BON NATURALISTE? Et bien la réponse est Hyper Simple: LIRE SCHERLOCK HOLMES C EST UNE ECOLE POUR APPRENDRE A VOIR CE QUE LES AUTRES NE VOIENT PAS! Tout l'Art d'un bon Naturaliste est de percevoir les secrets , les petits et les grands Mystères, ou plus simplement les Choses Toutes Simples qui prises individuellement ou toutes ensemble forment la Vie. Un bon Naturaliste est capable de voir une infinité de Choses que les autres ne voient pas.  Bande annonce du Film "Sherlock Holmes - Jeux d'Ombre."  Faites un Copier / Coller dans votre barre d'adresse. http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19282986&cfilm=173048.html http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=173048.html

Un film sur l'éducation d'un enfant surdoué et difficile en Corée: C'est Magnifique, ça se termine très bien!

Posté le 14/01/2012 par clairefontaine Grand Végétaliseur

* My Piano! * Un film magnifique. Très émouvant. Une femme au rêve brisé, celui de devenir une grande pianiste, se retrouve à donner des leçons de piano à des enfants dans un modeste studio de musique qu'elle vient d'acquérir. Mais voila qu'elle rencontre un enfant surprenant, qui dans un premier temps prend plaisir à la faire tourner en bourrique... Mais elle va vite s'apercevoir qu'il a un don. C'est alors qu'elle décide de lui enseigner réellement le piano... Très beau film: A voir... Sur Dalymotion en intégralité et en play liste (Les différentes parties se succèdent les unes les autres automatiquement) (Faites un Copier / Coller dans votre barre d'adresse): http://www.dailymotion.com/playlist/xyfk9_-talim08-_my-piano/1#videoId=x99hhd Le site officiel du film, apparament le film y est également disponible: http://x-rdv-dramas.over-blog.com/article-31505914.html

Des oursins d’élevage bientôt dans nos assiettes ?

Posté le 17/08/2011 par clairefontaine Grand Végétaliseur

Pour obtenir des oursins pleins et donc comestibles, un partenariat s’est mis en place dans le Var afin de faire grossir ces crustacés en bassin. Un projet inédit qui permettrait notamment de préserver cette espèce très convoitée, en réduisant sa pêche. Pour la première fois, une ferme aquacole d’affinage d’oursins doit voir le jour. Prévu pour 2013, ce projet dont le comité local des pêches du Var et l'institut océanographique Paul-Ricard sont à l’origine, devrait être implanté sur l’île privée des Embiez, au large des côtes varoises. Le Fonds européen pour la pêche apporte également son soutien financier à cette entreprise. Concrètement, il est ainsi prévu qu’après avoir été prélevés en milieu naturel, les oursins soient placés durant deux à trois mois dans des bacs destinés à favoriser leur développement. Il faudra alors notamment trouver l'algue la plus adaptée à l'oursin pour sa croissance en bassin. "Au lieu de pêcher des oursins et de les vendre en l'état, l'idée est de parvenir à faire des oursins matures aux gonades parfaites, dans l'intérêt du consommateur et du vendeur qui pourra les vendre à un prix supérieur", explique Yvan Martin, directeur de la recherche à l'institut. Une initiative pour protéger les oursins ? Mais s’il y a là un intérêt commercial évident, l’initiative vise également à protéger une ressource "très fluctuante, qui n'est pas en danger mais est à surveiller". C’est du moins ce qu’affirme M. Ravez, pêcheur d’oursins depuis plus de 20 ans et qui plonge de six à huit heures par jour en mer entre novembre et avril à la recherche de ces précieux crustacés. "D'un point de vue écologique, comme l'oursin se vendra plus cher, on en pêchera moins pour le même bénéfice", assure de son côté le biologiste marin Sylvain Couvray. Autre avantage : bien pleins, ces échinodermes, qui se vendent aujourd'hui à la douzaine au prix de six euros, pourraient être dégustés en moindre quantité. Toutefois, il parait peu probable qu’avec d’excellents revenus à la clé, les pêcheurs s’arrêtent là et s’en tiennent à leurs bénéfices initiaux. Christian Decugis, président du comité local des pêches, se montre d’ailleurs très prudent face à ce projet qui pourrait également signer "la fin de l'oursin". En effet, en incitant à les ramasser en grand nombre pour les commercialiser sans s’en tenir à la période de pêche comme c'est le cas actuellement, les oursins pourraient rapidement disparaître. Comme le relève par ailleurs Patricia Ricard, aujourd’hui présidente de l'institut créé en 1966 par son grand-père, "la mer n'est pas distributrice de tapas, ce n'est pas un réservoir sans fonds, mais une réserve de vie à gérer, et le pêcheur va inévitablement devenir éleveur". Des lâchers d'oursins issus de FIV En parallèle, pêcheurs et scientifiques testent depuis plusieurs années une autre technique pour parvenir à une "activité durable". Il s’agit de lâcher en mer de jeunes oursins d'à peine un millimètre, nés par fécondation in vitro dans l'écloserie polyvalente de l'institut océanographique, indique Sciences et Avenir. Inaugurée en 2009, c'est la première du genre, assure son responsable Philippe Aublanc. Y sont également cultivées les algues destinées à les nourrir et ses minuscules animaux sont étudiés dans le cadre de recherches sur cette espèce menacée. En 2010, un premier essai de repeuplement a eu lieu et plus d'un million de larves ont été introduites. Reste à mesurer l'efficacité de l'opération en pratiquant un test génétique qui permettra de déterminer si les oursins retrouvés sur place proviennent bien de l'écloserie. MAXISCIENCES http://www.maxisciences.com/oursin/des-oursins-d-elevage-bientot-dans-nos-assiettes_art16356.html

choisir des cosmétiques non testés s.v.p.!!!!!

Posté le 26/07/2011 par wowuntichat Brin de Végétaliseur

Dites non aux cosmétiques testés sur les animaux Le 23 août 2010 par www.neo-planete.com/author/lola/ · [url]http://www.neo-planete.com/2010/08/23/dites-non-aux-cosmetiques-testes-sur-les-animaux/#comments[/url]  187Share[color=#2255aa][/color]A quoi cela sert-il de devenir végétarien ou d’acheter des produits AB si on ne regarde pas comment sont testés nos cosmétiques ? Un médicament peut nous sauver la vie, mais un produit de beauté ? Cela va-t-il changer notre vie de ne pas aller maquillée à un entretien ? Pas vraiment…En préparant cet article, je suis tombée sur la liste des produits qui ne sont pas testés sur les animaux. Normalement je fais attention à cela quand j´achète un produit de beauté, mais, malheureusement, j´ai vu que mon shampoing, qui me laissait les cheveux si parfaits, n’était pas sur la liste. Je n’en ai donc pas racheté ! Pourquoi ? Lisez donc la suite de cet article… L´industrie des cosmétiques : charmante avec nous, cruelle avec les animaux Sur le marché du culte du corps, presque 90% des expérimentations faites sur des animaux sont inutiles. Les scientifiques leur introduisent de la mousse à raser ou encore du dentifrice dans l´estomac par la force. Cela leur donne des ulcères… Les plus blessés ? Les lapins. Les scientifiques les immobilisent en emprisonnant leur tête dans un carcan. Leurs yeux sont maintenus ouverts en permanence avec des pinces en métal. On verse ensuite dans l’œil de l’animal des gouttes du produit chimique entrant dans la fabrication d’un shampoing ou d’un autre produit de beauté afin d’observer la gravité des lésions oculaires (irritation de la cornée, perforation de l’œil, brûlures, etc). C’est ce que l’on appelle le test de Draize, le test le plus connu dans l´industrie des cosmétiques. Les lapins ne peuvent pas se gratter et se laver, des gestes qu’ils feraient normalement par instinct pour alléger leur douleur. Pourquoi choisir les lapins ? Parce que ces animaux ne secrètent pas de larmes ce qui rend impossible l’expulsion du produit irritant. Après une semaine de tests, la majorité des lapins finissent aveugles. Tous sont sacrifiés pour étudier les effets du produit. Aujourd´hui, il existe plus de 60 alternatives très efficaces. D´ailleurs, il y a beaucoup de critiques provenant des scientifiques eux-mêmes. Selon eux, les résultats semblent très peu probants pour prédire les effets sur la santé humaine, puisqu’il y a des différences entre les deux espèces. Chaque année, 10 millions d´animaux meurent en Europe à cause des tests dans les laboratoires, dont 30% pour des produits cosmétiques. L´avenir de nos boules de poil est sain et sauf ! Il faut préciser que la loi n´oblige pas à tester les cosmétiques sur les animaux, comme cela arrive avec certains médicaments. D´ailleurs, les tests alternatifs sont très efficaces, rapides et économiques. Bonne nouvelle : il n´y a pas longtemps l’OCDE a validé la méthode substitutive au test de Draize ce qui devrait mettre un terme à l’horreur et la souffrance infligées à des milliers de lapins à travers le monde. Par exemple, les laboratoires anglais Pharagene sont des pionniers : ils utilisent des tissus humains et des modèles par ordinateur pour tester leurs produits. Il y aussi le test « Irritation Assay Système » qui mesure les nivaux d´irritation des substances. Cela consiste en un tissu synthétique qui imite la réaction de la cornée et de la peau humaine quand elles sont exposées aux substances étrangères. On en profite pour vous rappeler que l´ONU a déclaré le 24 avril le Jour International de l´Animal de Laboratoire, date de la naissance de Lord Lodwing, qui a été le président d´un comité anglais qui depuis 1875 lutte contre l´expérimentation avec des animaux. Le cas de Procter&Gamble La célèbre compagnie Procter&Gamble n´a pas arrêté de faire des expérimentations sur des animaux. La preuve avec le reportage de PETA sur « Iams », une marque qui appartient à cette multinationale. Un activiste de PETA a infiltré les installations de Lams et il a ainsi constaté de nombreuses violations de lois sur la protection des animaux. Chaque année 50 000 animaux meurent ainsi dans les mains de Procter&Gamble. Vous pouvez voir le vidéo www.youtube.com/watch?v=wsOoChqZ8ZE&feature=related. Les produits qui soignent nos animaux Chaque pays a sa propre liste de produits qui ne sont pas testés sur nos amis les bêtes. Néoplanète vous en propose quelques-unes, comme celle élaborée par www.caringconsumer.com/pdfs/companiesDontTest.pdf ou celle réalisée pour l´association espagnole downloads.animanaturalis.org/files/ListaNoProbadosEnAnimales.pdf de façon globale. Un petit point important à signaler : certains labels bio interdisent les tests sur les animaux comme on peut lire sur l´article de notre journaliste www.neoplanete.fr/2010/07/09/dico-ecolo-les-labels-bio-au-rayon-beaute/. Vous pouvez trouver une grande quantité de produits qui clament haut et fort sur leurs emballages qu’ils sont bio, mais il arrive que ces substances soient testées sur des animaux. Ce n’est pas un peu contradictoire ? Néoplanète vous rappelle qu´il y aussi des marques comme Lush et The Body Shop qui, même si elles ne sont pas bio, interdisent les tests sur les animaux. Mais, sont-ils chers les produits non testés sur les animaux ? Non. En fait, il y en a même qui sont moins chers. Par exemple, la chaîne de supermarchés espagnols Mercadona vend sa propre ligne de produits cosmétiques, Deliplus, qui ne sont pas testés sur des animaux. Et voilà ! Ils ne sont vraiment pas chers. Un rouge à lèvres peut ainsi coûter moins de 4 €, sans renoncer à une bonne qualité. Mesdames ! Faites attention parce que certaines lignes de cosmétiques lancent des produits « véganes » ! Des produits quoi ? Ce sont des produits qui suivent le style de vie du végétalisme. C´est-à-dire, des cosmétiques certifiés « non testés sur des animaux » qui en plus ne contiennent aucun produit issu de la gent animale, comme la soie, la cochenille, ou des produits dérivés du lait. Notre coup de coeur ? La dernière linge « végane » de la marque britannique www.urbandecay.com/categories/VeganPalette.cfm. mimi

peut-on faire des crepes100 pour 100 végétarienne sans oeufs?

Posté le 29/06/2011 par clairefontaine Grand Végétaliseur

Merci pour votre réponse!

connectez-vous

Mot de passe oublié ?

devenez végétaliseur

Partagez sur les thèmes de l'écologie, l'environnement, la nature.

Retrouvez-nous sur

Rechercher
dans tout le site

Articles du même auteur

> Tous les articles de
josianemtl

Autres articles de ce blog

> Tous les articles de
Cuisine bio et végétale