Rejoignez la tribu sur facebook



   
 
Accueil > Les Eco-Blogs
---

Blog : Gestes durables

937 article s - 272 rédacteur s

 

La nature mise à (en) sac.

 

 

Longtemps distribué gratuitement par les grandes surfaces, le sac plastique est depuis plusieurs années delaissé par la grande distribution, que lui reproche t-on ?

 

Tout produit fabriqué par l'industrie génère un impact environnemental plus ou moins important selon les produits. Le sac plastique ne fait pas exception à la règle ; sa production à partir du pétrole notamment, entraîne un rejet de gaz à effet de serre. Mais le vrai problème reside surtout dans le rapport entre cet impact et l'utilité du produit, ces sacs étant d'un usage unique très limité dans le temps. Quand on rapporte la pollution provoquée par leur production à leur durée de vie "utile" qui est minime, celà paraît disproportionné. Parfois abandonné dans la nature il mettra plusieurs siécles avant de se dégrader. Très volatile, il échoue dans les mers et océans où il est ingéré par la faune marine, entraînant souvent la mort.

 

 

Réduire l'impact environnemental des sacs plastiques, c'est d'abord réduire leur nombre. Certaines grandes surfaces ont depuis 2003 adopté des mesures en ce sens, au point qu'en 2008, on comptait moins de 2 milliards de sacs à usage unique sur le territoire français, contre plus de 10 milliards en 2003. Mais à ce jour aucune disposition législative n'est venue proscrire les sacs plastique. On trouve des initiatives pour distribuer des sacs en matière renouvelable, mais quel que soit le materiau utilisé, plastique ou amidon de maïs, il vaut mieux limiter l'usage des sacs à usage unique.

 

Mais il reste encore près de deux milliards de sacs en circulation.

Le chiffre de zéro sac plastique ne sera jamais atteint ! Après les grandes surfaces, il faut se tourner vers les commerces de proximité et de centre-ville, ces commerces distribuent encore beaucoup de sacs à usage unique, où le consommateur va faire ses courses sans "sacs cabas". Il y a là un effort à fournir.

Avant "l'invention du sac plastique" comment faisait-on ?

 

source: Vigilance, trimestriel santé sécurité : d'après une interview de Sylvain Pasquier, de l'ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie)

 

photos: Jardinièredusud

 

 

 

 

 



Tags : nature environnement gestes écolos sacs


Votez :

Ajouter un commentaire :

Identifiez-vous pour pouvoir laisser un commentaire :

je suis Végétaliseur



> Mot de passe oublié ?

je ne suis pas encore Végétaliseur

Venez partager vos passions nature avec la tribu ! L'inscription au site est gratuite et se fait en quelques clics. N'hésitez plus...

Rejoignez-nous !

Commentaires laissés par les membres :

1 . le 29/08/2010, par ginkobilobaGrand Végétaliseur

merci pour ton article! je connais une dame âgée qui astucieusement récupère toutes les poches et qui s'amuse à faire du crochet...elle a ainsi des tapis de salle de bain, des bonnets de bain, et bien d'autres créations comme celle qui entoure son gobelet de brosse à dent ...hé oui sa petite main tremblante a besoin d'aspérités sinon le verre glisse!! ton article me permet une pensée pour elle, si loin à Liège!! les bons gestes et le recyclage à notre porté!! Pensez à vos cabas....;)

2 . le 10/08/2010, par oresmoGrand Végétaliseur

c'est toute une éducation à revoir .heureusement il y a de plus en plus d'opérations de ramassages organisées avec des enfants.

3 . le 09/08/2010, par jardinieredusudGrand Végétaliseur

merci pour vos commentaires, c'est vrai il y aurait encore tant de chose à dire sur le sujet .........

4 . le 08/08/2010, par robinson2Grand Végétaliseur

bien dans beaucoup de magasins on ne donne plus de sac (tres bien!!)mais les produits achetés sont souvent dans des emballages disproportionnés, juste un exemple: les cartouches d'imprimante de chez C.... ,un carton 'une notice, un"blister' un emballage de sécurité et enfin le produit ou il faut enlever un cache plastique!!!! j'ais pesé le tout : un tiers produit et deux tiers emballages... j'ais une petite anecdote aussi: en randonne (a 2800m) dans un refge a l'heure du casse-croute , une personne demande au responsable des lieux ou mettre ses déchets,il lui a répondu :vous êtes montés avc alors redescendez les et surtout ne les perdez pas en route!!!! merci JARDINIERE de parler de ce sujet ou il y aurait " hélas" encore beaucoup a dire..

5 . le 08/08/2010, par clairefontaineGrand Végétaliseur

Chère Jardinière du Sud. J'approuve évidement ton article à 100 pour 100. Me permetras-tu de le completer? Je veux en effet contribuer à faire passer un message: *** * En pic nique, de sortie le dimanche, en randonnée, S'il vous plait, REPRENNEZ VOS PROPRES ORDURES AVEC VOUS, ne les laisez pas sur place, ne vous servez pas des poubelles locales surchargées, qui débordent, qui sont irregulièrement ramassée. Soyez RESPONSABLE: RAMENEZ VOS PROPRES ORDURES A LA MAISON. Et à chaque opportunité, exigez des autres qu'ils fassent de même. * Je livre mon témoignage: "En France au cours de mes randonnées récentes dans le 92 (Haut de Seine) et 78 (Yvelinne), j'ai été effrayé par les poubelles éparpillées ici et là. Quasiment toutes les poubelles. Je me suis interrogé, soit ce sont les gens qui laissent leurs déchets, au hasard, autour de poubelles déjà trop pleines, soit ce sont des gens qui viennent récupérer dans les poubelles, et les éparpillent autour d'eux, soit ce sont des animaux qui viennent farfouiller dans les poubelles." * "De toute évidence: ce système de poubelle de plein air ne fonctionne pas." * "J'ai été de Bourg la Reine à Versailles via le Parc de Sceaux, et j'ai le regret de dire que TOUTES les poubelles étaient éparpillées sur le sol. Dégoutant, et je dirais même choquant et scandaleux. " * "Il existe une solution et il faut faire une campagne insistante en ce sens: RAMENEZ VOS ORDURES AVEC VOUS, ET JETEZ LES DANS VOS POUBELLES A LA MAISON. C'est la solution radicale et surtout responsable pour ne pas surcharger et dégrader la Nature avec nos saloperies." * Exigez, chaque fois que vous en aurez l'opportunité, que les autres fassent de même.

6 . le 08/08/2010, par mimilasourisGrand Végétaliseur

et pourtant il existe des sacs "plastiques" en amidon de maïs et donc biodégradable, il suffirait que les fabricats se décident à ne plus faire que ceux-là et ainsi le nombre des autres diminuerait. "Dans le temps" on utilisait les sacs papier ce que font beaucoup de marchands sur les étals des marchés. Petit à petit.....

7 . le 07/08/2010, par jeannieGrand Végétaliseur

ça c'est une vraie calamité!!!!et très dangereux pour les animaux sauvages, et surtout non dégradable!!!!donc on va le retrouver pendant combien de temps!!!!

Contenus similaires

Dans l'herbier

Découvrir & Protéger les Landes et TourbieresAgenda vert

Posté il y a 3 jours par alterrebreizh Brin de Végétaliseur

Découvrir une Réserve Naturelle et participer à un chantier entre Landes et TourbièresGlomel (Centre Bretagne) Week-end du 20 & 21 septembre L'action se dérou

Les zones humides à préserver Les Eco-Blogs

Posté il y a 1 semaine par mimilasouris Grand Végétaliseur

Les zones humides sont des milieux naturels très riches. De nombreuses espèces animales et végétales trouvent là des conditions idéales à leur dé

retour au jardin 7Clichés nature

Posté le 06/07/2014 par jardinieredusud Grand Végétaliseur

à l'attaque du calistémon !!

retour au jardin 6Clichés nature

Posté le 06/07/2014 par jardinieredusud Grand Végétaliseur

une ampuse

retour au jardin 6Clichés nature

Posté le 06/07/2014 par jardinieredusud Grand Végétaliseur

une punaise bien cachée

connectez-vous

Mot de passe oublié ?

devenez végétaliseur

Partagez sur les thèmes de l'écologie, l'environnement, la nature.

Retrouvez-nous sur

Rechercher
dans tout le site

Articles du même auteur

> Tous les articles de
jardinieredusud

Autres articles de ce blog

> Tous les articles de
Gestes durables