Rejoignez la tribu sur facebook



   
 
Accueil > Les Eco-Blogs
---

Blog : Actualités vertes

1353 article s - 299 rédacteur s

 

 

 

 

 

 

  Quand on entend luxe on va souvent penser, et c’est justifié, à l'excès, la surconsommation, le non respect des populations en difficulté… etc. Rien de bien raccord avec le développement durable.

 

 

  Et pourtant, détrompez-vous. Le développement durable a quelques terrains d’entente avec le luxe :

 

  • Protection des savoir-faire locaux. Achetez un Mont-Blanc en Chine ? Jamais ! Les marques du luxe ont toujours tenu à garder une production locale en gage de qualité et d’authenticité du produit. Le Champagne reste en Champagne et Rolex reste en Suisse. Au même titre que le développement durable tient à ce que la production soit fidèle au lieu d’origine de la marchandise, le luxe ne va pas, ou rarement, externaliser ses lieux de fabrication.

  • Culture du temps long. On l’aura vu, dans n’importe quel supermarché nous sommes invités à garder un seul sac de courses. Par conséquent on évite le jetable pour moins consommer. Dans le luxe, on prime sur des produits certes chers mais que les générations peuvent se faire passer au fil des années. Un sac haut de gamme va avoir une durée de vie de 10 ans sans réparation quand un sac plus abordable ne va pas tenir 2 ans… Dans le luxe, on jette moins.

  • Marges élevées. C’est une évidence, les marques de luxe sont les pro de la marge faramineuse. Forcément, le consommateur trinque mais après tout, si la clientèle haut de gamme a les moyens de dépenser 60euros pour un simple t-shirt blanc en sortie d’usine à 1euro, c’est son problème. L’entreprise fait donc davantage de bénéfice qui pourront ensuite servir à développer ses méthodes de fabrication et retoucher sa politique d’entreprise pour être plus en accord avec la nature.

 

 

 

  Le luxe est un milieu où l’artiste ne veut se plier à aucune  contrainte, même éthique. Sa créativité débordante doit pouvoir s’exprimer sans limite. Seulement, le luxe est un marché comme un autre avec ses tendances et la même finalité que n’importe quel secteur : augmenter ses parts de marché.

 

  On peut l’observer, surtout sur la capitale, le développement durable intéresse. A se balader dans le quartier BoBo (Bourgeois Bohème) du Marais (Paris), on ne cesse de constater l’ouverture de nouvelles boutiques de soupes bio pour mannequins anorexiques, de magasins de vêtement en coton Max Havelaar… au milieu de ces rues piétonnes où les Vélib’ esquivent les mangeurs de glaces équitables. Et pour les tendances, cet été il faut se la jouer baroudeuse, aventurière comme une Indiana Jones des temps modernes dans la jungle urbaine. Bref ! L’écologie c’est « in » !

 

  Le luxe n’a plus le choix. Les créateurs doivent faire preuve d’imagination et nous proposer des produits éthiques. Design, mode, nourriture… Le développement durable a trouvé sa place dans le luxe. Le greenwashing est partout!

 

 

 

                          

 

La chaussure Stella McCartney sans cuir ni fourrure (ses boutiques sont chauffées à l'écotricity) - 450€; Collier Crusileta à base de métaux recyclés - 140€

 

 

  Malgré cela, il ne faut pas rêver non plus, le luxe reste ce qu’il est avec ses abus, et l’argent dépensé en pagaille pour tout et rien. De l’argent qui serait bien plus utile pour la protection de l’environnement dans les caisses des associations… Faut pas trop en demander non plus...

 

 

 

Sources: Neoplanete

A voir aussi: Le Greenwashing: Explain please!, Video Greenwashing

Prochainement: Compte-rendu du 1er Salon du Luxe et Du Développement Durable



Tags : éthique luxe développement durable commerce équitable greenwashing consommation mode


Votez :

Ajouter un commentaire :

Identifiez-vous pour pouvoir laisser un commentaire :

je suis Végétaliseur



> Mot de passe oublié ?

je ne suis pas encore Végétaliseur

Venez partager vos passions nature avec la tribu ! L'inscription au site est gratuite et se fait en quelques clics. N'hésitez plus...

Rejoignez-nous !

Commentaires laissés par les membres :

1 . le 11/05/2010, par mimilasourisGrand Végétaliseur

J'aimerais bien avoir un sac qui dure 10 ans siglé "xxxxxx" (pas de pub) mais encore faudrait-il que l'on me permette de le payer en 10 ans afin que je puisse l'acquérir !!!!

Contenus similaires

Dans l'herbier

Découvrir & Protéger les Landes et TourbieresAgenda vert

Posté il y a 2 jours par alterrebreizh Brin de Végétaliseur

Découvrir une Réserve Naturelle et participer à un chantier entre Landes et TourbièresGlomel (Centre Bretagne) Week-end du 20 & 21 septembre L'action se dérou

Environnement : attention aux plathelminthesLes Eco-Blogs

Posté le 06/05/2014 par kikimamour Grand Végétaliseur

En image : les plathelminthes tueurs de lombrics Ils commencent à défrayer la chronique, mais ils sont parmi nous depuis plusieurs années : les plathelminthes dévore

Comment réagissent les jeunes ?Les Eco-Blogs

Posté le 24/04/2014 par passifloraalata Végétaliseur en fleur

Comment réagissent les jeunes face à la dégradation de l'environnement ?       31% des jeunes en France ont une idée précise de ce

Salon Bio AquavivaAgenda vert

Posté le 16/04/2014 par mathigel Graine de Végétaliseur

9ème Salon AQUAVIVA Bio, Bien-être et Protection de l'environnement.     Du 2 au 4 Mai 2014 à LA RICAMARIE (42).  Entrée 2 € avec d&e

L'impact de la viandeLes Eco-Blogs

Posté le 04/04/2014 par kikimamour Grand Végétaliseur

 L'impact de la viande    http://www.viande.info/                 

connectez-vous

Mot de passe oublié ?

devenez végétaliseur

Partagez sur les thèmes de l'écologie, l'environnement, la nature.

Retrouvez-nous sur

Rechercher
dans tout le site

Articles du même auteur

> Tous les articles de
lkro44

Autres articles de ce blog

> Tous les articles de
Actualités vertes